Archives pour la catégorie Publicité

L’air du futur selon Nike ◊ publicité (2017)

Cliché pris le 28 juillet à 19h22 à la station Bibliothèque François Mitterrand sur le quai en direction Saint-Lazare.

Vous achèterez bien des runnings avant de crever dans la pollution, non ?

Paris estival et caniculaire le 28 juillet. Ligne 14 du métro, station bibliothèque François Mitterrand aux heures les plus fréquentées, au moment le plus infréquentable. La foule piétine densément devant les parois de séparation en verre entre la plateforme et les voies. Cette surface de protection avec ses portes automatiques devient un espace publicitaire si l’annonceur veut bien y mettre le prix. Nike y a ainsi fait récemment apposer les affiches de sa campagne pour ses chaussures de sport de la gamme Vapormax®. Avec un choix graphique qui paraît au premier abord un peu étrange. Continuer la lecture de L’air du futur selon Nike ◊ publicité (2017) 

2017 ◊ Match improvisé Jazz versus Robot (publicité)

Campagne Publicitaire TSF JAZZ – Print – Avril 2017 – Photo : Vincent DIXON (photo issue d’un des trois visuels disponibles)

le jazz comme expression de notre humanité créatrice à travers la nouvelle campagne publicitaire de la radio TSF JAZZ.

par Vera sur Si tu savais STS

Studio d’enregistrement, trompette posée au sol, micro en attente. Au centre de la photo en noir et blanc, un robot à l’air dubitatif est assis sur une chaise. Objet étrange que cet humanoïde dans ce décor. Cette intelligence artificielle saura-t-elle faire preuve de créativité et trouver l’inspiration ?

La radio française spécialisée en jazz a déjà sa réponse : « It’s a human thing. »

A l’heure où les algorithmes et les big databases permettent de créer des titres de musique au succès quasi garanti, TSF Jazz rappelle ici que ce courant musical est fait d’humanité et ne peut être la création d’un robot. Deux questions se posent alors : la première, concernant la représentation du jazz dans la création musicale, la seconde,  l’impossibilité pour une intelligence artificielle de pouvoir créer.

Le jazz est difficile à définir. Courant musical aux multiples sous genres, loin des compositions de musique classique qui doivent être jouées de façon rigoureuse et précise, il laisse une part importante à l’interprétation et à l’improvisation. Continuer la lecture de 2017 ◊ Match improvisé Jazz versus Robot (publicité) 

2015 ◊ le tennis augmenté (publicité)

le tennis augmente

Tennis augmenté ? … bigre !!!

Depuis quelques jours fleurissent sur les espaces publicitaires du réseau des transports parisiens plusieurs affiches de celle présentée ci-dessus. Sous son titre « le tennis augmenté » figurent tour à tour chacune des stars mondiales du tennis. Le qualificatif « augmenté », habituellement accolé au mot « homme » semble ici pourtant un peu étrange. Mais pourquoi pas… Après tout, l’un des champs d’application des technosciences en dehors du domaine militaire est bien le matériel sportif pour la haute compétition. Les nanomatériaux y sont testés, les pratiques éprouvées avant de finir en innovations commerciales pour la consommation de masse.

Cette affiche publicitaire pose néanmoins bien d’autres questions, renvoie à des images plus ou moins ambiguës sur le rôle que tiennent les technosciences aujourd’hui dans la fabrication de nos imaginaires. Richard Gasquet n’a-t-il pas sur cette affiche un faux air d’homme bionique ou même valant 3 milliards ? N’est-il pas dit ici qu’au-delà du tennis il est évident que l’excellence et la performance ne sont désormais  possibles qu’à condition de recourir aux techniques d’augmentation des capacités humaines ? … A prendre le temps de la réflexion, cette image renvoie assurément à bien des interrogations plus ou moins subtiles, à bien des interprétations de sens derrière l’intention première des créatifs de nous inciter à venir voir s’affronter sur le court les monstres sacrés du moment. Vous avez des questions ou des interprétations à suggérer ? Indiquez-les s’il vous plaît dans le fil des commentaires !

2014 ♦ La voiture électrique Zoé (publicité)

pleine-page-parisien
Paru dans le Parisien (mars 2014) assurant la promotion de la Zoé en pleine période de pollution francilienne
Stratégie publicitaire ou nouvelles formes d’écologie ?

(par Chloé CHOQUET, Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Nantes, 2015)

Cette page de publicité pour la voiture Renault ZOE,, est paru dans le journal quotidien Le Parisien le 17 mars 2014. A l’heure, ou les interrogations sur la consommation des gaz à effet de serre et des particules fines sont une des préoccupations principales de l’état français, la voiture électrique paraît comme La solution tant attendue. Elle s’inscrit dans une démarche de développement durable et, est plébiscité par les constructeurs automobiles qui y voient un nouveau marché pouvant relancer une économie en crise. Les promesses de cette publicité incitent les citoyens à revoir leur mode de consommation en matière de transport individuel Continuer la lecture de 2014 ♦ La voiture électrique Zoé (publicité) 

2014 ■ Bilal au Musée des arts et métiers (Affiche)

Affiche officielle de l’exposition Mécanhumanimal proposée par Enki Bilal et le Musée des arts et métiers à Paris.
Affiche officielle de l’exposition Mécanhumanimal proposée par Enki Bilal et le Musée des arts et métiers à Paris.
La (con)fusion de l’art technique et de la culture populaire

(par les auditeurs de la promotion 2013-2014)

Situé au cœur de Paris, le Musée des arts et métiers est le temple national de l’histoire des techniques. La mise en patrimoine de ses objets est une emphase de l’innovation. Sur le mode édifiant, les témoins du génie technicien sont exposés au titre des œuvres d’art de la plus haute culture matérielle. Par le seul fait muséal, les collections ont une valeur historique et esthétique, le statut de représentants de la grande culture des arts de la technique. Le cadre monumental, comme la façon dont sont exposés les objets – c’est-à-dire donnés à voir pour eux-mêmes, renseignés à minima et figés derrière leurs mises à distance du public – confirment leur condition d’œuvres plus proches des arts traditionnels que de la culture populaire.

Continuer la lecture de 2014 ■ Bilal au Musée des arts et métiers (Affiche) 

2013 ♦ Diabète … Testez-vous ! (affiche)

722c71d7a4_afd-affiche-a4-2013
Affiche de campagne de prévention contre le diabète (AFD 2013)
Le dépistage peut-il protéger de son héritage familial ?

(par Valérie HAXAIRE-GREGOIRE, Licence Médiation culturelle des sciences et techniques, Cnam Nantes)

En juin 2013, l’association française des diabétiques (AFD) met en scène les Dalton sur des affiches et dans des spots radio lors d’une campagne de prévention. Fondée en 1938 et reconnue d’utilité publique, l’AFD se déclare totalement indépendante de toute institution publique, de tout organisme ou entreprise privée, de toute corporation professionnelle. Forte de cette indépendance, l’AFD bénéficie d’une légitimité reconnue auprès des pouvoirs publics, des professionnels de santé et des laboratoires pharmaceutiques. L’ensemble de la Fédération est pleinement engagé dans la gouvernance de la santé. En outre, l’AFD œuvre à la guérison du diabète en soutenant la recherche et développe des actions de solidarité internationale. Ses centaines de militants et milliers de bénévoles sont unis et solidaires, afin de remplir les missions suivantes : Continuer la lecture de 2013 ♦ Diabète … Testez-vous ! (affiche) 

2011 ♦ Contrex #2 l’installation digitale (publicité)

contrex-velo-rose-prev1
Issue d’un spot publicitaire diffusé à partir de septembre 2011 de la marque Contrex
Une communication innovante !

(par Fabienne VELTER, Magister Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Paris, 2015)

La marque contrex a lancé en 2011 sa campagne de « contrexpérience » en utilisant l’installation digitale pour promouvoir sa réputation de « partenaire minceur ».

Aujourd’hui, la silhouette est pour beaucoup une obsession. C’est la raison pour laquelle les salles de sport ont la pêche ! Et les régimes en tout genre ont la cote. Le culte de la minceur – effet de mode du moment – y est pour quelque chose ! L’enseigne de cette eau minérale l’a bien compris. Faire du sport pour brûler des calories sans les récupérer par la suite, tel est le message adressé au public concerné. L’offre répond bien à la demande. Continuer la lecture de 2011 ♦ Contrex #2 l’installation digitale (publicité) 

2010 ♦ la science du verre (exposition)

2011-la-science-du-verre

Titre ?

(par Mélanie HAMON, Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Nantes, 2015)

Dans un espace intimiste entre jeux de lumière et fondu en noir et blanc, mettant en valeur le centre de l’image telle une poursuite entourant une star, un rhinocéros de dos, nous regarde en tournant la tête avec sa corne sur son nez dressée vers le ciel en signe de protection et symbole de puissance. Cependant, à l’image d’une danseuse rappelant les hippopotames en tutus dans le dessin animé Fantasia de Walt Disney, entre vision surréaliste et penaud en équilibre sur ses 4 quatre pattes, celui-ci se tient sur une flute à champagne ! Continuer la lecture de 2010 ♦ la science du verre (exposition) 

1965 – L’homme de Vinci (logo)

medium_manpower_logo
Logo de  MANPOWER jusque 2006

L’innovation au service de l’être humain et de l’emploi

(par Nathalie JETIL, Licence Médiation culturelle des sciences et techniques, Cnam Toulouse, septembre 2014)

L’Homme de Vinci est l’ancien logo de la célèbre agence américaine, Manpower, spécialisée dans les secteurs de l’intérim et du recrutement. Ce logo, qui servait de référent depuis 1965, avait été inspiré du dessin de Léonard de Vinci, l’Homme de Vitruve, tel un symbole de l’Homme au cœur du travail. L’association de ce visuel au monde ouvrier contemporain a marqué l’entrée de l’œuvre d’art dans la culture populaire.

Continuer la lecture de 1965 – L’homme de Vinci (logo) 

1964 ♦ Fibrociment Eternit (publicité)

ETERNIT
Publicité ETERNIT matériaux inaltérable ciment et amiante – stabilité, sécurité. Pleine page de magazine, 1964.
Vendre du rêve…

(par Nadia BASTIDE, Magister Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Paris, 2015)

« En construisant, en bâtissant votre maison vous assurez la stabilité et la sécurité de votre foyer »

Nous sommes dans les années 1960. Cette publicité, publiée en pleine page dans un magazine de l’époque est accompagnée de photos de la maison idéale : ciel bleu, espaces verts… Plusieurs variantes de cette publicité existent, l’une d’entre elles ayant été publiée dans le numéro commémoratif de Paris Match du 6 juin 1964.

Vingt ans après le débarquement, dans le contexte des trente glorieuses, cette publicité avait tout pour plaire. L’augmentation du nombre d’emplois et de services a favorisé l’apparition d’une classe constituée de techniciens, d’employés et de cadres du secteur tertiaire, qui aspirent à de jolies maisons individuelles avec jardin… Les jolies photos de notre publicité ont donc de quoi faire rêver…

Les valeurs de « stabilité et de sécurité du foyer » devaient parler plus que jamais aux hommes jeunes responsables de leur famille, et à leur femmes, désireuses d’élever leurs enfants dans les meilleures conditions possibles. Cette publicité, glissée dans les pages d’un magazine à forte diffusion, renvoie une image idéalisée, en parfaite harmonie avec ce à quoi aspirent les lecteurs… Une maison idéale. Continuer la lecture de 1964 ♦ Fibrociment Eternit (publicité) 

1962 ♦ Moulinex (publicité)

Moulinex libère la femme

(par Charlène LAVOIR, Magistère Médiation soio-culturelle des sciences et techniques, CNAM Paris, 2015)

Moulinex pub

Je vous propose de poser un instant les yeux sur cette publicité Moulinex de 1962. Il est possible que vous n’ayez jamais vu cette réclame mais vous ne pouvez pas avoir entendu son slogan : « Moulinex libère la femme … ». Il a fait date dans l’histoire de la publicité et celle du féminisme pour s’inscrire durablement dans la culture et l’imaginaire populaire. A tel point que ce slogan partage les mêmes initiales que le Mouvement de Libération des femmes ! Le MLF l’utilisait toujours dans ses manifestations des années 70, comme une sorte de clin d’œil.

Prenons le temps aujourd’hui de comprendre pourquoi ce slogan est resté si présent dans nos esprits, même après plus de cinquante ans. Pourquoi est-il devenu si emblématique d’une société se modernisant par ses innovations techniques ? Et comment la publicité a-t-elle mis en scène cette évolution ?

Cette publicité est très représentative de la société de consommation naissante où les marques assènent l’idée que c’est en achetant des « machines » modernes que nous deviendrons modernes nous aussi. De ce point de vue, les arts ménagers tiennent le haut du pavé. Vous évoluerez heureuse si vous avez une belle maison dans laquelle vous disposez des derniers équipements électroménagers. Continuer la lecture de 1962 ♦ Moulinex (publicité) 

1948 ♦ École nationale supérieure d’électrotechnique et d’hydraulique de Toulouse (affiche)

Ecole Electrotechnique et hydraulique

L’École Nationale Supérieure d’Électrotechnique et dHydraulique de Toulouse saffiche !

(par Nathalie RUDLOFF, Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Toulouse, 2015)

« Les affiches ont lobligation, du haut de leur mur, dasséner un coup de poing dans l’œil du passant distrait. Laffiche doit parler à tous les passants par elle-même, sans le secours daucun mot, daucun texte » (Mauzan 1923)

L’histoire de la grande servante moderne qu’est l’électricité est riche de repères : pendant des siècles, dans de nombreux pays du monde, les chercheurs et les savants ont patiemment rassemblé leurs observations, leurs théories, leurs initiatives ; elles furent confrontées, coordonnées, puis exploitées. Les Pyrénées devinrent une sorte d’immense laboratoire, et leurs richesses hydrauliques en lacs et en torrents allaient permettre à des hommes audacieux d’étudier, de créer, de poser les premiers jalons d’une nouvelle industrie. Continuer la lecture de 1948 ♦ École nationale supérieure d’électrotechnique et d’hydraulique de Toulouse (affiche) 

1934 – Tho-Radia (publicité)

Tho Radia 1934

La science radieuse

(Par la promotion de la Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM 2014)

La publicité est un puissant vecteur de diffusion des représentations populaires. Elle contribue aussi largement à les forger. À ce titre, la science est un excellent candidat pour pourvoir aux besoins de l’entreprise publicitaire. Sous couvert de promotion de ce qu’elle a à vendre, elle convoque la science, ou du moins certains de ses aspects. Elle cultive de cette façon l’association de son objet avec les notions positives de modernité, d’innovation ou de progrès. La publicité alimente en permanence l’espoir d’une science et de techniques toujours plus performantes et sophistiquées, répondant aux besoins, réels ou fantasmés, du public. Au demeurant, s’est là sa fonction principale : inviter le consommateur à s’identifier au produit tout en partageant ce qu’il véhicule de significations les plus positives. La science comme valeur, gage de progrès ou de qualité fait dès lors l’objet de traitements les plus variés. Elle est mise scène, en image, en situation de délivrer discours et messages. Les liens avec la science cependant peuvent parfois paraître bien étranges à quelques années de distance. Le présent document en est un bel exemple, évoquant la question des risques sanitaires et des dangers auxquels les consommateurs peuvent être soumis au prétexte d’une promesse d’amélioration de leurs conditions d’existence.

Continuer la lecture de 1934 – Tho-Radia (publicité) 

1931 ♦ Plombières-les-Bains (publicité)

Jean_d_Ylen_Plombières

La fièvre thermale

(par Claire SANCHEZ, Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM, 2015)

Affiche de publicité pour les cures thermales de Plombières-les-bains, cette illustration de Jean d’Ylen a été éditée en France en 1931 par l’agence publicitaire Vercasson. Les origines du thermalisme remontent à l’antiquité, avec l’édification de thermes romains. Réputés pour leurs vertus thérapeutiques, ces thermes sont devenus populaires dans toute l’Europe, avec un tournant décisif d’amélioration des infrastructures au 18e siècle. Mais c’est autour de 1850 que le thermalisme a pris réellement son envol en France avec sur tout le territoire l’édification d’établissements prestigieux, sous l’impulsion de Napoléon III. Devenues un véritable phénomène de la haute société, les cures thermales sont prescrites par les médecins pour le traitement de toutes sortes de maux, des rhumatismes aux problèmes intestinaux. Néanmoins, au lendemain du crash économique de 1929, cet engouement connait un certain fléchissement, avec l’arrêt de la dynamique des investissements. Cette affiche publicitaire aspire donc vraisemblablement à renverser cette tendance, en ressuscitant l’intérêt de la bourgeoisie pour les cures thermales. Continuer la lecture de 1931 ♦ Plombières-les-Bains (publicité) 

1908 ♦ Le Familistère de Guise (carte postale)

FamilistA-re-guise.jpg-3_diaporama_main
Le Familistère : un phalanstère pour les familles ouvrières – Vue du Familistère de Godin, à Guise – Carte postale – vers 1905-1908, Paris, BNF.
Le familistère de Guise… une utopie réalisée « au poêle »

(par Estelle LEONARD, Magister Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Paris, 2015)

Plongeons en l’an 1908. En France, plusieurs gros-titres ont fait la Une. Le quotidien Les Echos a fait paraître sa première, le régime local est né en Alsace et Moselle. Le 18 mai, le Pourquoi Pas, navire d’exploration polaire du commandant Charcot, est lancé à Saint-Malo. Mais à l’autre bout du monde, des exécutions se déroulent en Indochine, et les cartes postales relatant cet évènement arrivent en France. D’ailleurs, cela fait une cinquantaine d’années que la carte postale circule. Ces premières cartes étaient des cartes commerciales en papier glacé, pouvant circuler à découvert car l’administration des postes l’avait admis en 1856. Enfin… on ne connaît pas vraiment la date officielle de l’invention de la carte postale puisque les vexations franco-germaniques ont monté en épingle l’existence d’un inventeur antérieur à un autre… Bref. Continuer la lecture de 1908 ♦ Le Familistère de Guise (carte postale) 

1906 ▪ Chocolat de Guyenne … vendu dans toutes les pharmacies (publicité)

2007-01-09_235941_4_chocolat_de_guyenne
Bouisset, Firmin. 1906. Chocolat de Guyenne… vendu dans toutes les pharmacies… [affiche]. [S.l.]: [s.n.].
Science et savoirs au service de la stratégie publicitaire

(par Delphine THOMAS, Magistère Cnam, juin 2014)

Affiche de publicité pour le chocolat médicinal de Guyenne, cette illustration de Firmin Bouisset est éditée en France en 1906. À l’heure où les classes ouvrières se réveillent, les Corn flakes® font leur apparition ventant l’importance du petit déjeuner. Dans ce contexte, cette affiche appartient à l’une des dernières campagnes de publicité pour du chocolat médicinal. Depuis le 17ème siècle, et surtout au 19ème siècle, le chocolat est reconnu et utilisé en France comme « confiserie hygiénique ». Nutritif, il permet de « garder la santé », mais il a également la réputation « d’apporter la guérison », en soignant par exemple les maladies vénériennes. Cependant avec le début du 20ème siècle, les modes de consommation évoluent et le chocolat devient une gourmandise. Une telle publicité semble donc vouloir renforcer l’utilisation du chocolat médicinal de Guyenne dont la vente exclusive est réservée aux pharmaciens.

Continuer la lecture de 1906 ▪ Chocolat de Guyenne … vendu dans toutes les pharmacies (publicité) 

1793 ♦ Muséum national d’histoire naturelle (sceau)

Logo_mnhnAux Sciences Citoyens !

(par Auxane Buresi, Magister Sciences et techniques dans la société, CNAM Paris, 2015)

Vous avez surement déjà aperçu le sceau du Muséum National d’Histoire Naturelle, sur une affiche d’exposition temporaire dans le métro ou lors d’une visite au jardin des plantes. Quel parisien n’a pas un souvenir de sa « première fois » face à face avec le troupeau naturalisé de la grande galerie de l’évolution ? Ce logo, à l’image de l’institution qu’il représente, évoque les sciences, les techniques, et les liens étroits qui les unissent à une société porteuse de valeurs. Aujourd’hui, le MNHN est un établissement public à caractère scientifique, qui répond à des missions de recherche, d’expertise, de conservation et de préservation des collections, d’enseignement et de diffusion des savoirs. Mais si le muséum est devenu l’une des principales institutions de recherche et de vulgarisation des connaissances du monde entier, c’est bien la portée symbolique de ce logo qui nous rappelle que l’accessibilité des savoirs scientifiques n’a pas toujours été à la disposition d’un large public. Continuer la lecture de 1793 ♦ Muséum national d’histoire naturelle (sceau)