2018 ◊ la mort de ma vie (théâtre)

LA MORT DE MA VIE

Depuis le début du mois, 14 étudiantes et étudiants travaillent d’arrache-pied sur un sujet brûlant: la mort est-elle un problème? 

Débats passionnants et passionnés, intervenants, livres, articles scientifiques, films… 

14 personnages bien vivants le mercredi 3 octobre à 20h30 au magnifique théâtre de l’Épée de Bois, Cartoucherie de Vincennes. Détails sur le flyer ci-joint. Débat et pot suivront…

En espérant vous y retrouver !

2018 ◊ formations médiation CNAM

Les inscriptions aux formations CNAM médiation culturelle des sciences et techniques dans leurs rapports à la société sont ouvertes !

Certificat de compétences, Licence professionnelle ou Magister, pour toute information adressez-vous à Daisy-Rose Bellance : 01 40 27 25 27 ou daisy-rose.bellance@lecnam.net

Présentation du certificat de compétence ici

Présentation du Magister

2018 ◊ Galilée, le mécano (théâtre)

Galilée, le mécano

de Marco Paolini et Francesco Niccolini, mis en scène par Gloria Paris

du 14 septembre au 28 octobre

Théâtre de la Reine blanche/Scène des arts et des sciences à Paris

C’est un texte contemporain qui nous conte avec humour et brio la vie de cet immense scientifique.

« Et pourtant, elle tourne ! ». Au delà de cette phrase probablement apocryphe, que doit la science à Galilée ? Ce spectacle nous raconte la vie tumultueuse du savant italien, qui bouleversa l’histoire de la pensée en perfectionnant la lunette astronomique. Grâce à elle, la Voie lactée, la nébuleuse d’Orion, le Soleil et ses tâches se dévoilent. Avec Galilée, c’est la vision « mécaniste » de l’univers qui s’impose face aux héritiers d’Aristote et de Ptolémée. Le « pourquoi » du monde est remplacé par le « comment » …

Détails ici

2018 ◊ la Science taille XX ELLES (manifestation)

Dans le cadre du festival Science in The City, retrouvez cette exposition à Toulouse du 6 au 15 juillet

Proposée par l’association Femmes & Science et le CNRS, cette manifestation propose de mettre en lumière des femmes scientifiques contemporaines et historiques. Elle se décomposera en trois parties :

  • une exposition artistique de 12 portraits de femmes scientifiques qui travaillent dans divers domaines des sciences (biologie, mathématiques, droit…). Les photos serviront à interpeller afin de rompre avec l’image stéréotypée du scientifique : un homme de 40 ans en blouse blanche. Elles seront visibles du 6 au 15 juillet aux Galeries Lafayette, puis tout le reste de l’été à l’Aéroscopia.
  • des rencontres à l’Espace des diversités et de la laïcité du 7 au 9 juillet avec de nombreuses scientifiques qui présenteront des ateliers et des tables rondes, afin de montrer la diversité des métiers scientifiques, de présenter leurs travaux et de débattre sur les sciences et l’égalité professionnelle.
  • un parcours avec l’Office du Tourisme de Toulouse : 6 étapes dans Toulouse pour découvrir l’histoire de certaines femmes scientifiques, encore trop souvent méconnues.

Pour participer et suivre ces différents événements, suivez ce lien !

2018 ◊ La Nuit des Maths (festival)

Du 27 au 30 juin a lieu à Tours et à Blois le festival de la Nuit des Maths

Cet événement permet de promouvoir et de vulgariser les mathématiques et les sciences qui gravitent autour.

Pour cette 4ème édition, plusieurs ateliers, animations et expositions seront proposés. A Tours, le festival a commencé depuis le 22 mai avec une exposition de Patrice Jeener et ce samedi, vous pourrez assister à un spectacle de magie donné par Mathieu Chesneau, ainsi qu’à des conférences, des jeux, à la découverte de l’impression 3D et même à une pièce de théâtre : « La leçon » de Inoesco.

La plupart des rendez-vous du festival sont gratuits, vous pouvez retrouver le programme complet à Tours et à Blois, ici !

2018 ◊ Science in the City (festival)

Du 7 au 15 juillet à Toulouse aura lieu le festival Science in the City

Ce festival est le volet « grand public » du forum professionnel ESOF 2018 qui a lieu à Toulouse cet été.

Il permettra aux citoyens de découvrir les avancées scientifiques d’aujourd’hui, mais également les découvertes qui ont été faites hier (et qui sont parfois redécouvertes aujourd’hui). Les sciences sont au cœur de la société, ce festival permettra donc aux citoyens de comprendre leurs impacts dans le domaine de la santé, de l’urbanisme ou de l’agriculture. Ils pourront également réfléchir à ce que la science peut apporter aux prochains défis de demain : démographie, santé, eau environnement…

Ce festival est également un moyen d’échanger et de discuter avec des scientifiques du monde entier, mais également de découvrir les innovations qui ont été créées dans la ville rose.

Plusieurs ateliers seront également proposés sur des domaines de scientifiques très variés : découvrir la conservation des tableaux, partir à la chasse au trésor dans la ville de Toulouse pour découvrir des secrets culturels et scientifiques ou encore apprendre à fabriquer des fusées à eau.

Pour connaître en détails tous les événements proposés, le site officiel est ici !

2018 ◊ Le Souk des sciences (festival)

Le 24 juin prochain, à Marseille, aura lieu le Souk des Sciences dans le cadre des Dimanches de la Canebière

Le Souk des Sciences est un festival qui se déroule comme un marché sous tentes. Publics et scientifiques peuvent se rencontrer, discuter et échanger des idées et des connaissances. C’est donc un lieu qui permet le dialogue, la diffusion et la transmission de savoirs.

Créé en 2003, ce festival a surtout pour ambition de susciter et d’éveiller la curiosité scientifique et la soif de savoirs auprès du plus grand nombre. Et cela, grâce à la mise en place d’ateliers accessibles, ludiques, pédagogiques et animés par des scientifiques.

Pour cette nouvelle édition, plusieurs ateliers vont être proposés :

  • des jeux mathématiques ;
  • de la cuisine moléculaire ;
  • du safari planctonique…

Il y aura également des rencontres organisées avec de jeunes chercheuses de domaines variés (littérature, droit, biologique, physique…) lors de l’Experimentarium. Elles présenteront leurs travaux de recherche, leur démarche scientifique et leur vie en laboratoire de manière simple et accessible à tous.

Pour en savoir plus, retrouvez le site officiel ici.

2018 ◊ médiation de la CSTI (parution)

La médiation de la CSTI à la croisée des relations science/société et structures/publics

La médiation et la Culture scientifique, technique et industrielle sont intimement liées, notamment depuis les années 1970. Elles sont portées et mises en œuvre par une diversité d’acteurs qui œuvrent à l’interface entre science et société au cœur même du rapport de leurs structures à leurs publics.

Le présent cahier d’études constitue un extrait de la recherche exploratoire menée par Gilles Suzanne et Laure Ciosi, chercheurs et enseignants au sein d’Aix-Marseille Université, associés au sein de l’association Transverscité. Durant l’année 2016, ils ont rencontré des professionnels de la Csti et les ont interrogés sur leur perception de l’action qu’ils mènent. À l’issue de ce travail de collecte et d’analyse, un rapport conséquent intitulé « Les moments de la médiation » a été rédigé et diffusé aux professionnels rencontrés (également téléchargeable en cliquant sur l’image ci-contre).

Nous avons souhaité partager dans ce cahier d’études les témoignages qu’ils ont recueillis et l’analyse qu’ils en proposent.

Télécharger le rapport complet ici

2018 ◊ performer les savoirs (journées)

Performer les savoirs / Performing knowledge

21 juin – 23 juin

L’artiste-chercheur et le chercheur-artiste dans les pratiques scéniques actuelles : étude d’un geste critique

Nous y interrogerons notamment l’émergence des artistes-chercheurs et des chercheurs-artistes dont les pratiques scéniques performent (avec, dans, à partir de, vers) du savoir.

  • Comment et pourquoi faire de la connaissance et de la recherche des matériaux de création ?
  • Expert, bricoleur, artiste, chercheur, pédagogue : quelles sont les voies de recherche que défrichent et modélisent les artistes-chercheurs et les chercheurs-artistes d’aujourd’hui, figures en miroir mais non gémellaires ?
  • Quels gestes, dispositifs et modes opératoires inventent ou ressuscitent ceux et celles qui se livrent à ces hybridations entre élaboration théorique, expérimentation pratique et création artistique ?
  • Comment s’articulent recherche, création et pédagogie dans le spectacle vivant et au sein de l’université ?

informations pratiques

Ces trois journées-laboratoires, mêlant spectacles, keynotes, interventions critiques et workshops
Gratuits et ouverts à tous
Jeudi 21 juin, MSH Paris Nord, 14h – 19h30
Vendredi 22 juin, Centre Pompidou, 11h – 19h30
Samedi 23 juin, Théâtre de Nanterre, Amandiers, 9h30 – 21h

Programme complet et informations pratiques ici

2018 ◊ Un T. rex à Paris (exposition)

Du 6 juin au 2 septembre, ne ratez pas l’occasion d’une plongée au Crétacé au Muséum National d’Histoire Naturelle

Le muséum de Paris vous propose de découvrir tout au long de cet été les conditions de vie dans lesquelles vivait le Tyrannosaurus Rex : saviez-vous, par exemple, que le territoire de ce dinosaure correspondait majoritairement à ce qui est aujourd’hui l’Amérique du Nord ?

Vous aurez également droit à un face à face impressionnant avec la proie favorite du T. rex : l’hadrosaure Edmontosaurus annectens, un dinosaure herbivore à bec de canard. Pour la première fois depuis 1910, vous serez nez à nez avec une reconstitution de ce mastodonte et vous pourrez même toucher un moulage de la peau momifiée et vous rendre compte que cela se rapproche d’une peau écailleuse…

Et bien sûr, vous vivrez une très belle rencontre : celle de Trix, une femmelle T. rex de 67 millions d’années et présentée pour la première fois en France !

De nombreux ateliers permettront aux jeunes publics de découvrir des rudiments de paléobiologie : comment dater l’âge du T. rex ? Comment était son cerveau ? Ses œufs ? Il sera également possible de faire une recherche de fossiles et d’accéder à un chantier de fouilles, mais également de faire une course à vélo pour savoir si vous seriez capables de distancer les dinosaures.

De plus, de nombreuses autres activités sont proposées en lien avec cette exposition : les rediffusions du fameux film Jurassic Park ou du dessin animé Petit Pied, ou encore diverses conférences sur des thèmes aussi variés que les mythes et légendes de la paléontologie ou la biodiversité au cours des temps géologiques.

Pour en savoir plus, retrouvez le site officiel : ici !

2018 ◊ Big Bang : festival de l’air et de l’espace (festival)

Du 5 au 10 juin prochain, à Saint-Médard-en-Jalles près de Bordeaux, aura lieu le festival Big Bang

Vous êtes passionné.e.s, intéressé.e.s ou simplement curieu.ses.x  de tout ce qui touche à l’espace et au cosmos ? Alors je pense que cette troisième édition du festival de l’air et de l’espace Big Bang est faite pour vous !

Pour ce nouveau chapitre, c’est le thème « la Terre vue d’en haut » qui est mis à l’honneur et qui de mieux pour en parler que Thomas Pesquet, le dernier astronaute français à être parti dans l’espace ? Car effectivement, il sera l’invité d’honneur cette année ! Mais il ne sera pas le seul…

Vous pourrez également retrouver et écouter Bruce Benamran de la chaîne Youtube E-penser, Marc Picher l’ancien directeur du CNES de 2007 à 2016 ou encore Christel Pernet, pilote engagée dans des causes humanitaires. Tant d’intervenants d’horizons si différents, cela est bien sûr synonyme de nombreuses conférences passionnantes et sur des sujets variés : « pourquoi observer la Terre ? « La Terre est-elle vraiment ronde ? » ou encore « 2050 : quels métiers pour l’aéronautique et l’espace ? ».

Il n’y aura pas que des conférences, loin de là ! Vous pourrez également découvrir différentes expositions, ainsi que des ateliers pour petits et grands et vous pourrez même observer le ciel grâce à des planétariums ! Vos yeux et oreilles ne seront pas en reste car un marathon de trois films en rapport avec l’espace sera diffusé dans la nuit de samedi à dimanche (avec notamment le fameux Mars Attack) et vendredi soir, vous entendrez Cats on Trees et Papooz en concert.

Ce qui est fort avec ce festival, c’est que tout (sauf le concert) est gratuit et en libre accès ! Pour en savoir plus, le site officiel est à retrouver ici !

2018 ◊ endoc(t)rinement (soirée-débat)

L’association Les Amis de La Louve vous invite à une soirée-débat jeudi 31 mai à 19h30 à la Bellevilloise

Projection du documentaire endoc(t)rinement, suivie d’un débat qui sera animé par Annabelle Grelier, journaliste- reporter à France Culture, avec :

  • Stéphane Horel, réalisatrice du documentaire projeté Endoc(t)rinement
    Dernier ouvrage : Intoxication chez La Découverte (sera en vente au stand librairie)
    http://www.stephanehorel.fr/doc/endoc/
  • Henri Boullier, sociologue à l’INSERM et chercheur, s’intéresse aux relations entre science, industrie et pouvoirs publics, dans les secteurs de la chimie et du médicament.
    http://www.cermes3.cnrs.fr/fr/post-doctorants/539-boullier-henri
  • Nadine Lauverjatde l’ONG Générations Futures(en visioconférence)
    https://www.generations-futures.fr/
  • Daniel Hofnung, ingénieur du Collectif 3R
    Le Collectif 3R milite pour des solutions alternatives zéro déchet à la mise en décharge, l’incinération, le tri mécano-biologique/méthanisation et contre le projet de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13.
    http://collectif3r.org/

Accès libre 
Inscription conseillée

Date : 31 mai

Heure : de 19:30 à 22:00

Prix : Gratuit

Plus d’informations : https://www.labellevilloise.com/evenement/les-amis-de-la-louve-leurope-et-les-perturbateurs-endocriniens/

2018 ◊ perform (conférence, atelier, spectacle)

Conférence, spectacles, ateliers

Jeudi 14 et vendredi 15 Juin 2018

Maison de l’UNESCO – 125 avenue de Suffren – 75007 Paris

Innovations dans l’éducation scientifique à travers les arts de la scène.

Découvrez comment les arts de la scène peuvent aider les professionnel·le·s de la culture scientifique à réfléchir sur la science et sur son rôle dans la société.

Un projet européen porté en France par l’association TRACES.

Afin de partager les résultats du projet et d’imaginer de nouvelles alliances pour assurer la diffusion et la poursuite de ses objectifs, nous vous invitons à participer à la conférence finale PERFORM, avec la participation du comédien Robin Ince, de la performeuse Ana Peiro, et du Youtuber Léo Grasset.

Avec le Youtuber Léo Grasset (vidéaste et créateur de la chaîne Dirty Biology)

programme et inscription ici

2018 ◊ HACKarnaval (festival)

Retrouvez le HACKarnaval au Musée des Arts et Métiers aujourd’hui, jusqu’à 21h

Connaissez-vous la pratique du « hacking » ? Vous en avez sûrement déjà entendu parler dans le cadre de l’informatique, mais aujourd’hui c’est une pratique qui se répand dans différents domaines.

Au Musée des Arts et Métiers, pour aujourd’hui, le mot d’ordre est : « cultures pratiques détournements technologiques ». On détourne des pratiques avec le « hacking » et on explore et expérimente avec le carnaval : d’où le nom de ce festival, « HACKarnaval » ! Ici, le « hacking » est vraiment vu comme une forme de partage des connaissances où des artistes, des bricoleurs ou des chercheurs de tout horizon vous proposent différents ateliers et des réflexions sur les changements potentiels que peuvent apporter les nouvelles technologies.

Pour savoir exactement ce qui est proposé, le programme est ici !

2018 ◊ affichage éco-irresponsable ? (cliché)

[proposition de Cyndie DUPOUX]

 La poubelle se tape l’affiche !

cliché pris le samedi 24 mars 2018 au croisement de la rue Lemercier et la rue des Moines dans le 17e arrondissement de Paris.

A l’heure où les villes se végétalisent, on voit pousser, un peu partout dans Paris, une nouvelle espèce arboriforme, le Totem numérique. Tronc de 2 mètres de haut portant un smartphone géant d’1m80. Ce grand écran de 72 pouces, diffuse en temps réel des informations sur la ville. L’innovation est, depuis quelques années déjà, au cœur de tous les appels à projets et le mobilier urbain connecté est à la mode.

Samedi 24 mars donc, au départ d’une journée de cours au Cnam, à 9h09 exactement, cette nouvelle espèce non endémique délivre son message : « Ne jetez pas vos déchets par terre, il y a une poubelle à moins de 100m de vous ». La surprise est suffisamment loufoque pour que les neurones connectent et que j’immortalise ce moment. Dans la lignée des « Faites ce que je dis, pas ce que je fais », au croisement de la rue Lemercier et de la rue des Moines devant le marché des Batignolles, ce panneau gaspille 10 secondes toutes les 2 minutes pour informer le passant qu’une poubelle est à sa disposition à quelques mètres. Continuer la lecture de 2018 ◊ affichage éco-irresponsable ? (cliché) 

2018 ◊ ça va faire mâle ! (théâtre)

Une scène de science-friction proposée par les élèves des formations CNAM en médiation culturelle des sciences et techniques dans leurs rapports à la société

lundi 28 mai 2018 à 20h

Théâtre de la reine blanche

2 passage Ruelle – 75 018 Paris

ENTREE LIBRE

C’est l’histoire d’une séance de l’Institut des sciences du masculin (ISM). Bernard et Alice y subissent une parodie de tests visant à déterminer s’ils sont de la race des mâles. Deux scientifiques de l’ISM – Roger et Fatima – s’acharnent à démontrer que des différences biologiques sont au fondement des inégalités sociales entre les masculins et les autres. Mais voir le mâle partout comporte des risques …

Télécharger le flyer

renseignements auprès de Michel letté : michel.lette@lecnam.net

2018 ◊ le cerveau comme machine (affiche)

Cliché pris le 3 mai 2018 dans la station Porte de Choisy du métro de la ligne 7

[proposition de Vera de Sousa]

Deux cerveaux connectés tels des cartes à puces électroniques pour un bonheur partagé du futur ? Le cerveau n’est-il décidément qu’une machine ? Ce que semble suggérer cette figuration d’un mécanisme évoquant l’évolution de la mécanique vers le numérique.

2018 ◊ Pint of Science (festival)

Du 14 au 16 mai, dans de nombreuses villes de France aura lieu le fameux festival Pint of Science

Cette idée est née en 2012 à Londres. Au départ, deux chercheurs anglais, les Drs Michael Motskin et Praveen Paul, ont décidé d’ouvrir les portes de leur laboratoire au grand public. Un public qu’ils ont trouvé curieux, intéressé et fasciné. Ils ont donc voulu réitérer l’expérience mais dans un lieu « moins officiel, moins institutionnel », un lieu où les échanges seront plus faciles, où les frontières seront abolies. Alors, pourquoi pas un pub ? Et, en 2013, Pint Of Science (PoS pour les intimes) était né ! L’évènement a regroupé 5 organisateurs et 3000 participants en Angleterre. L’année d’après, Elodie Chabrol, directrice de Pint of Science France, a décidé d’exporter le concept dans 6 pays, dont la France, et en particulier à Bordeaux, où 300 personnes ont participé. En 2017, il y a avait 1000 participants (et 10 000 sur l’ensemble de la France). Est-ce que l’édition 2018 va permettre de battre le record ? Continuer la lecture de 2018 ◊ Pint of Science (festival) 

2018 ◊ le progrès a-t-il un avenir ? (conférences)

Deux semaines de remue-méninges du mardi 15 au samedi 26 mai à la Cité des sciences et de l’industrie
Le progrès est mis à l’épreuve des rapides évolutions du monde : le numérique transforme le travail, l’économie, la société ; les activités humaines ont un impact inédit sur l’environnement et la santé.

La Cité des sciences et de l’industrie interroge son public et les scientifiques sur ce qu’est devenue pour eux la notion de progrès. Qu’est-ce que le progrès ? Mai 2018 est à la fois le cinquantenaire de Mai 68 et le bicentenaire de la naissance de Karl Marx, un événement et une personnalité qui ont nourri les réflexions sur le progrès. Depuis lors, l’idée de progrès a-t-elle vieilli ? Le progrès a-t-il encore un avenir ?

Durant deux semaines, des groupes d’étudiants, un panel de citoyens et des scientifiques, historiens et philosophes, livrent leurs réflexions et débattent.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : #ProgrèsMai2018

La suite ici