[Dispositif #10] Un FabLab à la fête de l’huma

Aujourd’hui, présentation du dixième dispositif de la sélection la Lucarne 2016, par Antoine : une exposition destinée à faire la promotion de la « culture du libre » lors de la fête de l’huma 2015.

Le monde devient numérique, et il se trouve que le « numérique » a envahi notre quotidien. Toutefois si une majorité des citoyens utilise Internet et a entendu parler des « Fablabs » et des logiciels libres, peu utilisent l’imprimante 3D ou même l’ont vu fonctionner. Contrairement à ce qui a pu être dit dans une émission de grande écoute diffusée sur la deuxième chaîne, ce bijou ne sert pas qu’à fabriquer des objets de contrefaçon ou des armes à feu.

fablab_huma

Cet objet emblématique des ateliers de fabrication numérique, a fait l’objet d’une exposition lors de la dernière fête de l’humanité, exposition destinée à faire la promotion de la « culture du libre », ce à quoi le grand public n’est guère sensibilisé puisqu’il ne fait pas l’objet des programmes scolaire et est peu présent dans les médias de grande écoute.

Ce qu’en pense Antoine :

Le FabLab de la fête de l’humanité 2015 était consacrée au libre, à sa culture d’une façon générale, et plus particulièrement à ses logiciels les plus emblématiques : Linux, LibreOffice (qui a fait l’objet de la présentation de la version 5.0) ainsi que de KDE qui ne sont plus réservés au « geeks ». Le numérique a fait l’objet de plusieurs présentations et débats, sur l’utilité des ateliers de fabrications numériques et du libre, à destination du grand public, mais surtout à destination de ceux qui sont amenés soit à encadrer des groupes de jeunes et ceux qui sont amenés à prendre des décisions comme les élus.

Il convient de noter que l’opération bien qu’intégrée à la fête de l’humanité a été organisée et financée par un collectif extérieur aux organisateurs de la fête elle-même, et a fait l’objet d’un financement participatif sur la plate-forme Ulule.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.