Archives de catégorie : Publicité

1955 ♦ Aspirateur de Noël (publicité)

Affiche publicitaire pour les aspirateurs de la marque Hoover diffusée dans les années 1950

le bonheur est dans Hoover

[par Marion NEDELEC, Certificat Cnam Nantes]

Un pitch : « Le matin de noël elle sera la plus heureuse avec un Hoover ». Telle est la promesse faite par la société d’aspirateur Hoover sur cette affiche des années 1950. Entreprise fondée en 1908 par William Henry Hoover, elle domine le secteur du nettoyage domestique la première moitié du vingtième siècle, à tel point que le mot Hoover devint synonyme d’aspirateur en anglais. Continuer la lecture

1948 ♦ École nationale supérieure d’électrotechnique et d’hydraulique de Toulouse (affiche)

Ecole Electrotechnique et hydraulique

L’École Nationale Supérieure d’Électrotechnique et dHydraulique de Toulouse saffiche !

(par Nathalie RUDLOFF, Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Toulouse, 2015)

« Les affiches ont lobligation, du haut de leur mur, dasséner un coup de poing dans l’œil du passant distrait. Laffiche doit parler à tous les passants par elle-même, sans le secours daucun mot, daucun texte » (Mauzan 1923)

L’histoire de la grande servante moderne qu’est l’électricité est riche de repères : pendant des siècles, dans de nombreux pays du monde, les chercheurs et les savants ont patiemment rassemblé leurs observations, leurs théories, leurs initiatives ; elles furent confrontées, coordonnées, puis exploitées. Les Pyrénées devinrent une sorte d’immense laboratoire, et leurs richesses hydrauliques en lacs et en torrents allaient permettre à des hommes audacieux d’étudier, de créer, de poser les premiers jalons d’une nouvelle industrie. Continuer la lecture

1934 – Tho-Radia (publicité)

Tho Radia 1934

La science radieuse

(Par la promotion de la Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM 2014)

La publicité est un puissant vecteur de diffusion des représentations populaires. Elle contribue aussi largement à les forger. À ce titre, la science est un excellent candidat pour pourvoir aux besoins de l’entreprise publicitaire. Sous couvert de promotion de ce qu’elle a à vendre, elle convoque la science, ou du moins certains de ses aspects. Elle cultive de cette façon l’association de son objet avec les notions positives de modernité, d’innovation ou de progrès. La publicité alimente en permanence l’espoir d’une science et de techniques toujours plus performantes et sophistiquées, répondant aux besoins, réels ou fantasmés, du public. Au demeurant, s’est là sa fonction principale : inviter le consommateur à s’identifier au produit tout en partageant ce qu’il véhicule de significations les plus positives. La science comme valeur, gage de progrès ou de qualité fait dès lors l’objet de traitements les plus variés. Elle est mise scène, en image, en situation de délivrer discours et messages. Les liens avec la science cependant peuvent parfois paraître bien étranges à quelques années de distance. Le présent document en est un bel exemple, évoquant la question des risques sanitaires et des dangers auxquels les consommateurs peuvent être soumis au prétexte d’une promesse d’amélioration de leurs conditions d’existence.

Continuer la lecture

1931 ♦ Plombières-les-Bains (publicité)

Jean_d_Ylen_Plombières

La fièvre thermale

(par Claire SANCHEZ, Licence Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM, 2015)

Affiche de publicité pour les cures thermales de Plombières-les-bains, cette illustration de Jean d’Ylen a été éditée en France en 1931 par l’agence publicitaire Vercasson. Les origines du thermalisme remontent à l’antiquité, avec l’édification de thermes romains. Réputés pour leurs vertus thérapeutiques, ces thermes sont devenus populaires dans toute l’Europe, avec un tournant décisif d’amélioration des infrastructures au 18e siècle. Mais c’est autour de 1850 que le thermalisme a pris réellement son envol en France avec sur tout le territoire l’édification d’établissements prestigieux, sous l’impulsion de Napoléon III. Devenues un véritable phénomène de la haute société, les cures thermales sont prescrites par les médecins pour le traitement de toutes sortes de maux, des rhumatismes aux problèmes intestinaux. Néanmoins, au lendemain du crash économique de 1929, cet engouement connait un certain fléchissement, avec l’arrêt de la dynamique des investissements. Cette affiche publicitaire aspire donc vraisemblablement à renverser cette tendance, en ressuscitant l’intérêt de la bourgeoisie pour les cures thermales. Continuer la lecture

1922 ♦ enquête Michelin (affiche)

Affiche pour l’Enquête nationale de l’automobile populaire menée par la Compagnie Michelin en 1922

 

Un nouveau concept : l’automobile populaire

(par Antonella CAVANNA, Cnam Certificat 2018)

Ce document est exposé au musée « L’aventure Michelin » de Clermont-Ferrand. Il s’agit d’une affiche publique diffusée en 1922 sur la France entière, par la manufacture des pneumatiques Michelin. Elle s’intitule « Enquête nationale de l’automobile populaire ». Cette affiche lance un appel au peuple français pour répondre à une enquête publique. Avec ce sondage, la manufacture Michelin cherche à cerner les attentes des usagers vis-à-vis de l’automobile. Précurseur, Michelin annonce la volonté de démocratiser l’automobile pour relancer l’économie. Des milliers de questionnaires sont diffusés à travers la France. Continuer la lecture

1922 ♦ l’automobile populaire (affiche)

Affiche pour l’Enquête nationale de l’automobile populaire menée par la Compagnie Michelin en 1922

Sondage mené par la Compagnie Michelin en 1922 pour le déploiement d’un nouveau concept : l’automobile populaire

(par Antonella CAVANNA, CNAM 2018)

Ce document est exposé au musée « L’aventure Michelin » de Clermont-Ferrand. Il s’agit d’une affiche publique diffusée en 1922 sur la France entière, par la manufacture des pneumatiques Michelin. Elle s’intitule « Enquête nationale de l’automobile populaire ». Elle lance un appel au peuple français afin de répondre à une enquête publique. Avec ce sondage, la manufacture des pneumatiques Michelin cherche à cerner les attentes des usagers vis-à-vis de l’automobile. Précurseur, Michelin annonce la volonté de démocratiser l’automobile pour relancer l’économie. Des milliers de questionnaires sont diffusés à travers la France. Continuer la lecture

1908 ♦ Le Familistère de Guise (carte postale)

FamilistA-re-guise.jpg-3_diaporama_main

Le Familistère : un phalanstère pour les familles ouvrières – Vue du Familistère de Godin, à Guise – Carte postale – vers 1905-1908, Paris, BNF.

Le familistère de Guise… une utopie réalisée « au poêle »

(par Estelle LEONARD, Magister Médiation socioculturelle des sciences et techniques, CNAM Paris, 2015)

Plongeons en l’an 1908. En France, plusieurs gros-titres ont fait la Une. Le quotidien Les Echos a fait paraître sa première, le régime local est né en Alsace et Moselle. Le 18 mai, le Pourquoi Pas, navire d’exploration polaire du commandant Charcot, est lancé à Saint-Malo. Mais à l’autre bout du monde, des exécutions se déroulent en Indochine, et les cartes postales relatant cet évènement arrivent en France. D’ailleurs, cela fait une cinquantaine d’années que la carte postale circule. Ces premières cartes étaient des cartes commerciales en papier glacé, pouvant circuler à découvert car l’administration des postes l’avait admis en 1856. Enfin… on ne connaît pas vraiment la date officielle de l’invention de la carte postale puisque les vexations franco-germaniques ont monté en épingle l’existence d’un inventeur antérieur à un autre… Bref. Continuer la lecture

1906 ▪ Chocolat de Guyenne … vendu dans toutes les pharmacies (publicité)

2007-01-09_235941_4_chocolat_de_guyenne

Bouisset, Firmin. 1906. Chocolat de Guyenne… vendu dans toutes les pharmacies… [affiche]. [S.l.]: [s.n.].

Science et savoirs au service de la stratégie publicitaire

(par Delphine THOMAS, Magistère Cnam, juin 2014)

Affiche de publicité pour le chocolat médicinal de Guyenne, cette illustration de Firmin Bouisset est éditée en France en 1906. À l’heure où les classes ouvrières se réveillent, les Corn flakes® font leur apparition ventant l’importance du petit déjeuner. Dans ce contexte, cette affiche appartient à l’une des dernières campagnes de publicité pour du chocolat médicinal. Depuis le 17ème siècle, et surtout au 19ème siècle, le chocolat est reconnu et utilisé en France comme « confiserie hygiénique ». Nutritif, il permet de « garder la santé », mais il a également la réputation « d’apporter la guérison », en soignant par exemple les maladies vénériennes. Cependant avec le début du 20ème siècle, les modes de consommation évoluent et le chocolat devient une gourmandise. Une telle publicité semble donc vouloir renforcer l’utilisation du chocolat médicinal de Guyenne dont la vente exclusive est réservée aux pharmaciens.

Continuer la lecture

1904 ♦ Puits pour ascenseur (carte postale)

Métropolitain de Paris – Puits pour Ascenseur. Coupe d’une station sur puits vertical, telle que Cité ou Saint-Michel – Publicité de l’entreprise Léon Chagnaud – carte postale noir et blanc, éditée par E.S. (1904) – Aquarelle de J. Lormier, ingénieur des arts et manufactures à Paris.

publicité pour un défi technique

(par Jérémie KALEFF , Cnam Magister 2016)

Début du 20e siècle, l’objectif des grandes villes comme Paris est de désengorger les rues encombrées par les véhicules. Elles construisent un réseau de transport souterrain (le Métropolitain) dont les difficultés techniques ne manquent pas de défier la capacité des ingénieurs à s’affranchir des contraintes de la nature urbaine. Le défi qui se pose ici aux constructeurs de ces lignes est de taille. Il s’agit de concevoir et de réaliser le passage sous-fluvial de deux rames de train. Le projet en 1904 de construction d’un passage entre les stations Saint-Michel et de la Cité est une première pour laquelle un concours est organisé. Continuer la lecture

1793 ♦ Muséum national d’histoire naturelle (sceau)

Logo_mnhnAux Sciences Citoyens !

(par Auxane Buresi, Magister Sciences et techniques dans la société, CNAM Paris, 2015)

Vous avez surement déjà aperçu le sceau du Muséum National d’Histoire Naturelle, sur une affiche d’exposition temporaire dans le métro ou lors d’une visite au jardin des plantes. Quel parisien n’a pas un souvenir de sa « première fois » face à face avec le troupeau naturalisé de la grande galerie de l’évolution ? Ce logo, à l’image de l’institution qu’il représente, évoque les sciences, les techniques, et les liens étroits qui les unissent à une société porteuse de valeurs. Aujourd’hui, le MNHN est un établissement public à caractère scientifique, qui répond à des missions de recherche, d’expertise, de conservation et de préservation des collections, d’enseignement et de diffusion des savoirs. Mais si le muséum est devenu l’une des principales institutions de recherche et de vulgarisation des connaissances du monde entier, c’est bien la portée symbolique de ce logo qui nous rappelle que l’accessibilité des savoirs scientifiques n’a pas toujours été à la disposition d’un large public. Continuer la lecture