2012 ◊ ANTIVIRAL (film)

AntiviralBrandon Cronenberg – 2012

« Mettez-moi 100 grammes de Jared Leto et 200 de Scarlett Johansson »… C’est sur cette idée surprenante que se base la société décrite dans le film Antiviral, où le fan se fait un petit plaisir en dégustant un bon steak produit à partir des cellules musculaires de la star qu’il idolâtre. Dans un univers aseptisé peuplé de visions organiques dignes des mondes précédemment dépeints par son père, Brandon Cronenberg nous fait suivre Syd March, employé d’une société clinique spécialisée où l’on peut se faire injecter le dernier virus contracté par son actrice préférée. Imaginez développer un herpès labial à l’exact opposé de celui qu’arborait Brad Pitt il y une semaine… Outre le questionnement sur l’extrémité jusqu’à laquelle peuvent aller certains admirateurs pour communier avec l’objet de leur adoration, Antiviral amène à réfléchir sur les dérives possibles de la société et de la consommation à partir d’une nouvelle technologie. Et, à l’émergence de la nourriture 2.0 et de la viande produite en laboratoire (ex : entreprise Modern Meadow), cette représentation sociétale n’est plus si éloignée et la question des limites à s’imposer est déjà ouverte.

Lien utile : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20141001.OBS0827/ces-docteurs-folamour-qui-inventent-la-nourriture-du-futur.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.