Comment prévoir et gérer une éruption volcanique ?

Eruption du volcan Cumbre Vieja

 

Le 19 septembre 2021, le volcan Cumbre vieja entre en éruption, entrainant le déplacement de plus de 5000 personnes dans les heures qui suivent. Les observations des jours précédents laissaient pourtant présager une éruption dans cette zone volcanique. Malgré une surveillance accrue des scientifiques, ces phénomènes restent en partie imprévisibles. L’exemple du Cumbre Vieja est l’occasion de revenir sur ce que peuvent prévoir les volcanologues et comment est géré le risque volcanique.

Si les volcans ont longtemps été un mystère pour l’humanité, les progrès de la volcanologie depuis la seconde moitié du XXe siècle permettent néanmoins d’avoir une idée des dangers à venir1. Le risque volcanique peut être apprécié par deux principales variables2. La première d’entre elles est l’activité sismique de la zone, c’est-à-dire les tremblements de terre qui témoignent de l’activité souterraine du volcan observé. Ces petits séismes sont appelés « trémors ». Dans le cas de La Palma, plus de 1000 tremblements de cette sorte ont été enregistrés la semaine précédant l’éruption (on parle alors d’essaim sismique)3.

L’autre variable étudiée est la déformation de la terre à la surface provoquée par les mouvements souterrains. Des chercheurs espagnols avaient justement publié une étude sur La Palma en janvier 20214. Grâce à l’analyse d’images satellites, les scientifiques avaient pu mettre en évidence que l’activité volcanique était à l’origine de légères déformations depuis une dizaine d’années dans le sud de l’île.

Il faut cependant noter que ces indicateurs ne permettent pas de déterminer quand une éruption va avoir lieu, ni même si elle va avoir lieu. Les scientifiques restent donc mesurés dans leurs conclusions. Dans l’étude sur La Palma publiée début 2021, les auteurs précisaient que les troubles observés ne présageaient probablement pas d’une éruption avant une décennie5. Trois jours avant le début de l’éruption, David Calvo, de l’Institut Volcanologique des Canaries (INVOLCAN), parlait d’une « probable éruption » qui pourrait avoir lieu dans « des semaines, des mois, voire des années »6.

Gérer le risque volcanique

On l’aura compris, la décision d’évacuer une zone à risques est donc compliquée à prendre. Les éruptions étant incertaines, les politiques doivent arbitrer entre le danger volcanique et les coûts socio-économiques du déplacement des populations. Une mauvaise décision peut entrainer des drames humains (exemple du Nevado del Ruiz en 1985) ou des coûts sociaux et économiques importants et avoir un impact négatif sur la légitimité des scientifiques ayant donné l’alerte et des politiques ayant pris la décision7.

Les zones à risques volcaniques se dotent généralement d’institutions, mêlant scientifiques et autorités locales, dont est but est justement de prévenir les dangers. Aux Canaries, cette organisation est la PEVOLCA. Mise en place en 2018 par le gouvernement canarien, elle est composée de comités de direction et de coordination, conseillés par un « Comité scientifique d’évaluation et de surveillance des phénomènes volcaniques ». Ce dernier est chargé d’alerter les comités de direction et de coordination en cas d’anomalie et d’établir la dangerosité des situations sur une échelle allant de 1 à 4 (le niveau 1 signifiant qu’une éruption à court terme est peu probable, le niveau 4 étant une situation d’urgence, d’éruption volcanique)8. L’essaim sismique précédant l’éruption avait fait passer le niveau d’alerte de 1 à 2 le 14 septembre. La population était donc au courant du risque et les autorités locales prêtes à intervenir en cas de danger. Le 19 septembre, l’importante activité sismique du Cumbre Vieja entraine l’évacuation des personnes à mobilité réduite dans la matinée9. Le volcan entre en éruption dans l’après-midi et plus de 5000 personnes sont déplacées dans les heures qui suivent.

Le Cumbre Vieja restera en activité pendant presque trois mois et entrainera l’évacuation de plus de 7000 personnes (sur les 83000 que compte l’île), la destruction de 3000 bâtiments et d’importants dégâts sur les cultures. La surveillance des scientifiques et les plans mis en place par les autorités auront au moins évité que cet épisode devienne un drame humain (aucun mort)10. Cet événement nous rappelle que, malgré les progrès scientifiques de ces dernières décennies, les éruptions volcaniques restent des phénomènes en partie imprévisibles face auxquels les populations et les autorités doivent réagir rapidement.


sources :

1 Richet, Pascale, « L’imaginaire des volcans et les progrès de la volcanologie », In. Comité français d’histoire de la géologie, Troisième série, T.XXI, 2007, consulté en ligne le 20/12/2021 : http://www.annales.org/archives/cofrhigeo/volcans.html

2 Futura Science. « Volcan : surveillance, prévision et prévention ». Publié le 07/11/2016, consulté en ligne le 03/01/2022 : https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/volcanologie-risques-volcaniques-441/page/4/

3 Courrier International. « Espagne. Les îles Canaries craignent la survenue d’une éruption volcanique ». Publié le 16/09/2021, consulté en ligne le 03/01/2022 : https://www.courrierinternational.com/article/espagne-les-iles-canaries-craignent-la-survenue-dune-eruption-volcanique

4 José Fernández, Joaquín Escayo, Zhongbo Hu, Antonio G. Camacho, Sergey V. Samsonov, Juan F. Prieto, Kristy F.Tiampo, Mimmo Palano, Jordi J. Mallorquí & EumenioAncochea, « Detection of volcanic unrest onset in La Palma, Canary Islands, evolution and implications », In. Nature, Scientific Reports, 15p. Publié le 28 janvier 2021, consulté en ligne le 03/01/2022 : https://www.nature.com/articles/s41598-021-82292-3

5 Ibid. p1.

6 Diaro de Avisos. « La Palma continúa dando pasos hacia una “potencial erupción” ». Publié le 16/09/2021, consulté en ligne le 04/01/2022 : https://diariodeavisos.elespanol.com/2021/09/la-palma-continua-dando-pasos-hacia-una-potencial-erupcion/

7 Gouvernement du Canada, « Comment peut-on prévoir le moment où un volcan entrera en éruption, et comment se prépare-t-on à une éruption ? ». Publié le 19/03/2020, consulté en ligne le 05/01/2022 : https://scir.rncan.gc.ca/volcano-volcan/how-comment-fr.php

8 Gobierno de Canarias, « Plan Especial De Protección Civil Y Atención De Emergencias Por Riesgo Volcánico En La Comunidad Autónoma De Canarias (PEVOLCA) », In. Boletín Oficial de Canarias, n. 154, 09/08/2018, pp.26312-26542. Consulté en ligne le 03/01/2022 : https://www.involcan.org/wp-content/uploads/2018/10/boc-a-2018-154-3785.pdf

9 Europapress. «Comienza la evacuación preventiva de personas con movilidad reducida en núcleos de riesgo de La Palma ». Publié le 19/09/2021, consulté en ligne le 06/01/2022 : https://www.europapress.es/islas-canarias/noticia-comienza-evacuacion-preventiva-personas-movilidad-reducida-nucleos-riesgo-20210919145001.html

10 Futura sciences « Quel bilan pour les 3 mois d’éruption volcanique du Cumbre Vieja ? ». Publié le 06/01/2022, consulté en ligne le 08/01/2022 : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/volcan-bilan-3-mois-eruption-volcanique-cumbre-vieja-5243/


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search