L’Or en Guerre

Cette affiche de propagande datant de 1915 est l’une des œuvres les plus célèbres d’Abel Faivre, illustrateur français renommé pour ses représentations politiques et ses caricatures. Elle est composée d’une pièce de monnaie et d’un soldat allemand se détachant sur un fond blanc. Le soldat est représenté avec une arme à la main, une baïonnette au canon et des yeux exorbités, comme pris d’effroi. Il semble terrassé par la pièce d’or qui le surplombe et d’où surgit un coq qui l’attaque.

Ce qui attire l’attention dès le premier regard, c’est l’omniprésence de l’or. Tout d’abord à travers sa mention dans les slogans en haut et en bas de l’affiche : « Pour la France, versez votre or » et « L’Or Combat Pour La Victoire ». L’or est également représenté sous la forme d’une pièce de monnaie qui occupe plus d’un quart de l’affiche. Cette pièce d’or française est facilement identifiable grâce au coq et à la devise de la république : Liberté, Égalité, Fraternité. Elle symbolise une pièce de 20 Francs Or Marianne Coq de 1914.

Cette symbolique forte de l’or renvoie à l’articulation entre technique, science économique et système monétaire à l’époque. Depuis 1803, l’or joue un rôle central dans le système monétaire français. Le franc est défini par son poids strictement contrôlé d’or et d’argent. Le système de l’étalon-or est un pilier de la stabilité économique et une garantie de confiance dans les échanges internationaux. Les nations qui possèdent un important stock sont considérées comme les plus solides économiquement et les plus stables sur le plan monétaire. En 1914, la France possède quasiment le quart de tout l’or monétaire en circulation dans le monde. Les Français sont aussi les champions du monde de la thésaurisation. Ils détiennent presque la moitié du stock d’or du pays, garnissant leurs bas de laine de ces pièces d’or de 20 francs que l’on observe au premier plan sur cette affiche.

Au début du XXe siècle, la production d’or dans les colonies est une activité économique importante. Elle est rendue possible grâce aux technologies de l’industrie minière et métallurgique qui permettent d’extraire l’or, aux politiques gouvernementales régulant l’exploitation minière et aux relations commerciales internationales. La transformation de l’or en pièces nécessite toute une série de procédés qui requièrent une technologie de précision et des ouvriers qualifiés pour imprimer les motifs et les inscriptions sur la surface de la pièce. L’esthétique de l’affiche reflète très bien la précision de ces procédés et le degré de technicité nécessaire pour frapper la monnaie d’or avec une telle finesse.

En 1914, la Banque de France décide de suspendre le remboursement des billets en pièces d’or de 20 Francs pour conserver son stock d’or nécessaire à la guerre. Cette décision affaiblit le rôle monétaire de l’or en France et entraîne une inflation. Au cours de la première année du conflit, la France voit ses réserves d’or fondre, ce qui souligne l’importance de la technologie financière et des pratiques économiques pour soutenir l’effort de guerre. Afin de reconstituer le stock d’or, l’Etat lance en 1915 une campagne de propagande pour inciter les Français à soutenir l’effort de guerre en versant leur or thésaurisé.

À cette époque, le seul moyen de communication à grande échelle du gouvernement est l’affiche. La technique de la lithographie est utilisée pour permettre une diffusion rapide et à faible coût. « Pour la France versez votre or » est ainsi largement diffusée dans le but de convaincre un maximum de citoyens.

Les stéréotypes présents sur l’affiche permettent une lecture rapide et claire du message visuel. La structure en “Z” met en scène une allégorie de la guerre avec des éléments populaires faciles à comprendre. L’or versé se transforme en arme, symbolisée par la pièce, qui est une métaphore des armes françaises. Les armes produites grâce à l’or attaquent le soldat allemand, avec pour objectif final la victoire. Les slogans présents sur l’affiche appellent au civisme et au patriotisme des citoyens pour qu’ils versent leur or.

Cette affiche met en évidence l’importance de l’or au début du 20e siècle dans l’économie, la technologie et la société de l’époque. Aujourd’hui, l’or est toujours un actif important pour les investisseurs et les banques centrales, mais il ne joue plus le même rôle prépondérant dans le système monétaire. Le système actuel est largement dématérialisé et basé sur des devises qui ne sont pas adossées à l’or ou à toute autre marchandise physique. L’avènement des “crypto-monnaies” dans les années 2000 représente le point culminant de cette dématérialisation et décentralisation de la monnaie. Cette évolution montre comment les systèmes monétaires et économiques sont profondément liés aux croyances, aux valeurs sociales, politiques, économiques et technologiques de chaque époque.

Par Loïc DUCARME



Citer ce billet
Promotion 2022-2023 (2023, 8 juin). L’Or en Guerre. La Lucarne. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d2tn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search