2013 ♦ Diabète … Testez-vous ! (affiche)

722c71d7a4_afd-affiche-a4-2013
Affiche de campagne de prévention contre le diabète (AFD 2013)
Le dépistage peut-il protéger de son héritage familial ?

(par Valérie HAXAIRE-GREGOIRE, Licence Médiation culturelle des sciences et techniques, Cnam Nantes)

En juin 2013, l’association française des diabétiques (AFD) met en scène les Dalton sur des affiches et dans des spots radio lors d’une campagne de prévention. Fondée en 1938 et reconnue d’utilité publique, l’AFD se déclare totalement indépendante de toute institution publique, de tout organisme ou entreprise privée, de toute corporation professionnelle. Forte de cette indépendance, l’AFD bénéficie d’une légitimité reconnue auprès des pouvoirs publics, des professionnels de santé et des laboratoires pharmaceutiques. L’ensemble de la Fédération est pleinement engagé dans la gouvernance de la santé. En outre, l’AFD œuvre à la guérison du diabète en soutenant la recherche et développe des actions de solidarité internationale. Ses centaines de militants et milliers de bénévoles sont unis et solidaires, afin de remplir les missions suivantes :

  • Défense de l’accès à des soins de qualité et lutte contre toutes les discriminations liées à la maladie,
  • Information et prévention,
  • Accompagnement pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de diabète.

L’AFD procède par des actions individuelles ou collectives, par la formation de patients engagés, l’écoute et le partage ; elle cultive ses valeurs de solidarité au travers de l’engagement et de l’entraide.

Le diabète, maladie chronique aux conséquences humaines et économiques redoutables, est désormais considéré comme un problème majeur de santé publique. Il est défini comme un groupe d’affections métaboliques caractérisées par la présence d’une hyperglycémie chronique. Celle-ci résulte d’une déficience de sécrétion d’insuline, d’anomalies de l’action de l’insuline sur les tissus cibles, ou de l’association des deux. Le diabète se caractérise, selon la définition de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) par une glycémie à jeun supérieure à 1,26 g/l retrouvée à 2 reprises (le taux de sucre dans le sang fluctue normalement entre 0,7 et 1 g/l à jeun)

Le diabète est d’autant plus dangereux qu’il est insidieux. 700 000 français seraient diabétiques sans le savoir. Il provoque des complications aiguës et chroniques, à court et long terme. C’est la première cause de cécité avant 65 ans, la principale cause d’amputation, avant accident et la seconde cause d’accidents vasculaires.

Les Dalton font partie des personnages principaux de la bande dessinée franco-belge « Lucky Luke » créée par Morris dans l’Almanach 1947, un hors-série du journal Spirou publié en 1946. Morris est aidé par plusieurs scénaristes, dont le plus fameux est René Goscinny. Depuis la mort de Morris en 2001, le dessin est assuré par Achdé.

La série met en scène Lucky Luke, cow-boy solitaire au Far West, connu pour être « L’homme qui tire plus vite que son ombre », accompagné par son cheval Jolly Jumper et son chien Rantanplan. Lors de ses aventures, il doit rétablir la justice en pourchassant des bandits dont les plus connus sont les frères Dalton. La série est truffée d’éléments humoristiques qui parodient les œuvres de western.

Il s’agit d’une des bandes dessinées les plus connues et les plus vendues en Europe. Elle a été traduite dans de nombreuses langues. La série a aussi été adaptée au travers de nombreux supports, tels des long-métrages d’animation et séries animées pour la télévision, films, jeux vidéo, jouets et jeux de société.

Afin d’interpeler le grand public, cette affiche recourt à un ton décalé et humoristique. Assez épurée, ses couleurs sont vives. Sous le titre : «  Diabète. Ne vous laissez pas attraper. Testez vous ! », on y voit les Dalton, qui fuient devant un lasso. « Diabète » et « testez vous !! » sont en rouge, ce qui, en vision rapide du document, est lu en premier.

Dans l’encadré du bas, on y lit : « Faites le test de risque gratuit et anonyme sur contrelediabete.fr ». Ce fond également rouge est destiné à attirer l’œil. Il doit inciter le public cible à lire le lien internet au bout duquel est proposé ce test, en 5 questions et 30 secondes.

En 2013, l’Association Française des Diabétique a voulu insister sur le caractère héréditaire du diabète. Le choix d’utiliser les Dalton est donc sensé.

Les personnages se ressemblent physiquement : nez rond, menton en avant et fine moustache. Afin d’accentuer le côté humoristique, ils sont différenciés uniquement par leur taille « en escalier » : le plus petit étant Joe, suivi de William et Jack, Averell étant le plus grand. Chacun a son trait de caractère mais tous ont un point commun : la naïveté et la bêtise.

Les Dalton ne sont pas très réfléchis, se font attraper bêtement et prennent souvent la mauvaise direction. Joe est le cerveau de la bande, et les trois autres suivent ses plans, mais ceux-ci ne fonctionnent jamais … Ils ont également un point commun : un amour démesuré pour leur maman.

Le diabète, symbolisé par le lasso, peut attraper un, deux, trois ou même les quatre membres de la famille Dalton. D’autre part on peut observer que les Dalton courent. Ils courent pour fuir le diabète, certes, mais cette image peut être interprétée comme un autre registre de prévention. En effet, la prévention du diabète repose non seulement sur le dépistage mais aussi sur le respect des règles hygiéno-diététiques, dont l’activité physique régulière.

Les Dalton, avec leur capital de sympathie, invitent ici à une prise de conscience de chacun sur la menace qu’est le diabète. En voyant cette image, on se doute bien que le lasso sera plus rapide que les Dalton et qu’ils se feront, encore une fois, attraper. Elle doit alors suggérer au grand public d’être plus malin que les Dalton en allant se faire dépister avant qu’il ne soit trop tard.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.