2015 ◊ le tennis augmenté (publicité)

le tennis augmente

Tennis augmenté ? … bigre !!!

Depuis quelques jours fleurissent sur les espaces publicitaires du réseau des transports parisiens plusieurs affiches de celle présentée ci-dessus. Sous son titre « le tennis augmenté » figurent tour à tour chacune des stars mondiales du tennis. Le qualificatif « augmenté », habituellement accolé au mot « homme » semble ici pourtant un peu étrange. Mais pourquoi pas… Après tout, l’un des champs d’application des technosciences en dehors du domaine militaire est bien le matériel sportif pour la haute compétition. Les nanomatériaux y sont testés, les pratiques éprouvées avant de finir en innovations commerciales pour la consommation de masse.

Cette affiche publicitaire pose néanmoins bien d’autres questions, renvoie à des images plus ou moins ambiguës sur le rôle que tiennent les technosciences aujourd’hui dans la fabrication de nos imaginaires. Richard Gasquet n’a-t-il pas sur cette affiche un faux air d’homme bionique ou même valant 3 milliards ? N’est-il pas dit ici qu’au-delà du tennis il est évident que l’excellence et la performance ne sont désormais  possibles qu’à condition de recourir aux techniques d’augmentation des capacités humaines ? … A prendre le temps de la réflexion, cette image renvoie assurément à bien des interrogations plus ou moins subtiles, à bien des interprétations de sens derrière l’intention première des créatifs de nous inciter à venir voir s’affronter sur le court les monstres sacrés du moment. Vous avez des questions ou des interprétations à suggérer ? Indiquez-les s’il vous plaît dans le fil des commentaires !


4 réflexions sur « 2015 ◊ le tennis augmenté (publicité) »

  1. « Le qualificatif “augmenté”, habituellement accolé au mot “homme” semble ici pourtant un peu étrange. Mais pourquoi pas… »

    Je souhaitais avant tout autre commentaire réagir sur cette première partie.
    C’est plutôt le terme de réalité augmentée qui me vient plus naturellement à l’esprit. Evidemment cette série de publicités est axée sur les sportifs et induit ainsi l’idée que c’est le joueur qui est augmenté.

    « il est évident que l’excellence et la performance ne sont désormais possibles qu’à condition de recourir aux techniques d’augmentation des capacités humaines ?  »
    C’est là que le message publicitaire se brouille. Ce sont bien les techniques améliorées de la salle (BERCY) qui feront de ces matchs des shows augmentés.
    En fait, ce n ‘est le joueur qui est « augmenté »mais son arène et les spectateurs.
    C’est donc encore naturellement que j’en reviens à l’idée de réalité augmentée, avec une combinaison du monde réel et du monde virtuel.

    1. L’image de cette affiche publicitaire est efficace. Entre le visage du joueur, et son mouvement de bras, on est parfaitement saisi par l’instantanéité de l’effort. La puissance du tennis nous arrive en pleine tête!
      Le slogan « le tennis augmenté » colle à l’image.. on comprend que la performance est hors norme. Pour ma part, je ne vois pas l’humain quand je regarde l’affiche mais clairement les prouesses technologiques et scientifiques.
      Bravo le slogan, il s’agit du « tennis », donc de la pratique qui est augmentée; et non de l’humain.
      Cette affiche me donne envie d’aller acheter une raquette chez Décathlon et de vite faire du tennis, non pas pour gagner un match, mais pour accomplir le même mouvement que Gasquier! Voilà donc une publicité qui nous donne envie de faire du sport! Génial, c’est bien plus efficace que le slogan « Pour votre santé, mangez, bougez »!
      Par contre, point négatif pour Bercy, dont l’évènement passe inaperçu.

      1. Hello lauriane
        Je viens de lire un article sur la rénovation de Paris Bercy dans le dernier Télérama. La salle ne peut plus être nommée Paris-Bercy car la ville de Paris, propriétaire de la salle, a revendu le nom à Accorhotels afin justement de financer la rénovation.
        Nouveau nom à utiliser : Accorhotels Aréna !

        1. AccorHotel Arena…mais oui, les mêmes à l’origine d’une polémique sur la diffusion d’une publicité jugée sexiste où l’on voit une joueuse de tennis à genoux, accompagnée du message  » le seul lieu où les femmes sont à vos pieds ».
          C’est intéressant, nous débutons la conversation avec une publicité où l’homme machine est magnifié, pour finir avec une publicité où l’homme nous dévoile son caractère primitif. A nous de choisir: le tennis comme évolution ou régression?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.