Le grand trou ◊ théâtre (2017)

Les déchets nucléaires au théâtre de science friction

Dans un futur lointain, des scientifiques découvrent une source de radiations sur une planète bleue désertée. C’est peut-être un site d’enfouissement, mais de quoi ? Les seuls indices sont des textes retrouvés à la surface, apparemment des comptes-rendus de réunion ou des textes de théâtre, derniers vestiges d’un peuple de « Gardiens » organisé autour d’un unique tabou : l’interdiction absolue de creuser le sol. Les scientifiques ont deux heures pour présenter ces documents, par le biais d’une projection holographique, à la commission du Sénat Intergalactique chargée de déterminer si, oui ou non, il faut creuser le sol de cette planète et exhumer cette mystérieuse source d’énergie.

Dans un futur lointain, des scientifiques découvrent une source de radiations sur une planète bleue désertée. C’est peut-être un site d’enfouissement, mais de quoi ? Les seuls indices sont des textes retrouvés à la surface, apparemment des comptes-rendus de réunion ou des textes de théâtre, derniers vestiges d’un peuple de « Gardiens » organisé autour d’un unique tabou : l’interdiction absolue de creuser le sol. Les scientifiques ont deux heures pour présenter ces documents, par le biais d’une projection holographique, à la commission du Sénat Intergalactique chargée de déterminer si, oui ou non, il faut creuser le sol de cette planète et exhumer cette mystérieuse source d’énergie.

Le Grand Trou est une fiction d’anticipation basée sur des faits réels. Car un grand trou est déjà en cours de forage dans la réalité. Il va faire à peu près le diamètre de la ville de Paris. Pendant un peu plus d’un siècle il sera rempli de déchets radioactifs, après quoi il devra rester scellé pendant une période de cent mille ans. Le principal problème est donc d’ordre signalétique : comment prévenir les générations futures qu’il ne faut surtout pas aller voir dans le trou ?
La seule solution viable consiste à créer une caste de gardiens vivant au-dessus du trou et se transmettant l’information de génération en génération. Mais pour Umberto Eco, qui s’est penché sur un projet similaire au début des années quatre-vingt aux États-Unis, cette solution implique à terme la création de mythes et la transformation du message en tabou imprécis.

Les gardiens de la génération d’avant passent le flambeau à ceux de la génération d’après. Mais qu’y a-t-il au juste dans le grand trou, et pourquoi faut-il à tout prix éviter de l’ouvrir ? Plus personne ne sait vraiment.

Durée : 2h

 Détails ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *