2018 ◊ Madame je peux vous appeler Monsieur ? (exposition)

Vernissage vendredi 23.02 à partir de 19h
Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, la relation entre les deux sexes est décrite comme complémentaire, tant dans  « l’ordre naturel » que dans les rôles qu’ils se sont attribués au fil du temps, et pensée comme deux forces dissemblables et contradictoires, à la fois.
Les différentes Pensées relatives aux différences physiques, sociales et culturelles entre les sexes, ont façonné les modèles sociaux, politiques et philosophiques à travers le monde. Ces modèles, qui nous paraissent dépassés aujourd’hui, ont également contribué à la ségrégation entre les sexes, et à permettre aux hommes à prendre le pouvoir sur la plupart des aspects de la vie et des rôles des femmes. En France songeons qu’il y a à peine 60 ans de ça les femmes, sous le joug de la pensée patriarcale,  ne pouvaient ni travailler sans l’autorisation de leur mari, ni avoir un chéquier, ni voter… (comme le rappelle l’œuvre de Sylvie Gravagna  de la compagnie Un pas de côté dans l’exposition)

Les pensées progressistes et féministes tant dans les domaines de la philosophie, des sciences sociales et humaines, que dans les mouvements LGBT  ont largement contribué à ne plus réduire la femme à un « rôle » secondaire de « reproductrice ».
Aujourd’hui l’homme et la femme sont, à l’image de l’humanité dans son ensemble, différents, semblables et complémentaires à la fois. Ils sont Féminin/Masculin  entendue dans de nombreuses sociétés comme étant les deux parties constituantes de l’être, et la possibilité de se revendiquer de l’un et/ou de l’autre.
L’exposition Madame je peux vous appeler monsieur ? – Je vous en prie monsieur, je vous appellerais donc madame présente 10 projets artistiques pluridisciplinaires (photographie, vidéo, installation, sculpture, performances…) qui interrogent la question du féminin / masculin, la place de la femme dans la société tant dans la sphère privée que publique, dans sa culture et dans sa pluralité.
Plus de détails ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.