2019 ◊ Nos mobilités exposées aux Archives nationales : faites un détour !

Du 16/01/2019 au 29/04/2019

Affiche de l’exposition Mobile Immobile 2019. Source : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/mobile-immobile

L’exposition Mobile/Immobile. Artistes et chercheurs explorent nos modes de vie, présentée par le Forum Vies mobiles, a ouvert ses portes aux visiteurs le 16 janvier dernier aux Archives nationales. Œuvres d’art contemporain, documents d’archives et captations vidéos de chercheurs en sciences sociales ont investi les sites de l’Hôtel de Soubise et de Pierrefitte-sur-Seine. Le but du projet : envisager l’impact de la mobilité sur nos modes de vie, interroger son futur.

La genèse du projet

Créé en 2011 par la SNCF, le Forum Vies mobiles est un institut autonome de recherche sur la mobilité qui « prépare la transition vers des modes de vie plus désirés et durables ». L’exposition Mobile/Immobile est donc le fruit de plusieurs années de travail, de commandes passées à différents artistes et de recherches art-sciences menées par le Forum. Un travail auquel se sont associés les archivistes et conservateurs des Archives nationales pour présenter des documents d’archives en lien avec les différentes thématiques traitées.

Un parcours d’exposition en deux temps

La majeure partie de l’exposition est installée à l’Hôtel de Soubise (60, rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris). Comptez une heure de visite, à faire seul ou en famille, dans un lieu intemporel, en plein cœur du Marais. Après une mise en contexte de l’évolution de nos modes de déplacement, en passant par Metropolis et Fast and Furious, l’exposition rend compte de l’impact de la mobilité sur nos vies et sur notre environnement et révèle ses contradictions. Car, si la mobilité est chargée d’une valeur positive lorsqu’elle permet une plus grande liberté de déplacement, elle se transforme parfois en obligation et génère des inégalités. La liberté de circulation des uns s’oppose, par exemple, au durcissement du contrôle des frontières. De plus, en des temps préoccupés par les questions environnementales, l’impact carbone de la mobilité donne matière à réflexion, puisqu’elle dépend à 95% du pétrole. L’exposition invite enfin à s’interroger sur la mobilité du futur et s’achève sur une invitation à l’apaisement dans une chambre de décélération (dont l’horloge est basée sur le temps lunaire) imaginée par l’artiste Marie Velardi.

Les plus curieux pourront poursuivre le parcours sur le site de Pierrefitte-sur-Seine (59 rue Guynemer, 93380 Pierrefitte-sur-Seine) et découvrir ou redécouvrir différentes œuvres, du cinéma à la bande dessinée.

L’exposition se tiendra jusqu’au 29 avril 2019. Alors un conseil, entre deux changements de ligne, faites un détour!

Pour en savoir plus : 

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/mobile-immobile

http://forumviesmobiles.org/


1 réflexion sur « 2019 ◊ Nos mobilités exposées aux Archives nationales : faites un détour ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.