Foldit : Un jeu informatique qui permet de faire contribuer les publics dans la recherche médicale.

Connaître la structure d’une protéine est essentiel pour saisir son fonctionnement et la cibler avec des médicaments… Mais le nombre de façons qu’une protéine peut avoir de se plier est juste colossale. Déterminer comment ces protéines sont pliées reste un problème de taille pour la biologie ! Une meilleure compréhension des processus de repliement permet une fabrication de nouvelle protéine et donc de nouveaux médicaments ! Et si c’était un jeu qui pouvait aider les chercheurs à avancer sur la question ?

Foldit ! Voilà un jeu appartenant à la catégorie des jeux sérieux plus communément appelé « serious game », c’est-à-dire un jeu qui n’est pas conçu uniquement pour le divertissement. Foldit permet de contribuer à la recherche scientifique en tentant des résoudre des problèmes encore insolubles pour les ordinateurs.  Car oui, prédire la structure tridimensionnelle des protéines reste une opération encore trop mal réalisée par nos machines actuelles…    

Plus concrètement, de quoi s’agit-il ?

De puzzles… Oui de puzzles basés sur des protéines aujourd’hui bien comprises par la communauté des biologistes. Une fois le jeu lancé, l’utilisateur devra plier des protéines afin de résoudre un puzzle qui lui permettra d’en comprendre la structure.  Les chercheurs associés à ce dispositif analysent la façon dont les humains abordent intuitivement ces énigmes afin d’améliorer les algorithmes utilisés par les logiciels existants de pliage de protéines.  Le succès d’un tel jeu provient d’une rétroaction permanente entre les développeurs, la communauté et le flux constant de nouveaux puzzles [1]

Une question se pose alors, ce jeu sérieux pourrait-il se montrer utile pour mieux comprendre la COVID-19 ?  En février 2020, les développeurs du jeu ont créé un puzzle pour tenter d’apporter leur soutien.

On peut lire sur le site officiel du jeu :

« Ces dernières semaines, les chercheurs ont déterminé la structure de la protéine spike du coronavirus 2019 et comment elle se lie aux récepteurs humains. Si nous pouvons concevoir une protéine qui se lie à cette protéine du coronavirus, elle pourrait être employée pour bloquer l’interaction avec les cellules humaines et arrêter l’infection ! »

Autrement dit, l’objectif étant de concevoir une protéine antivirale assez rapidement pour que les protéines du coronavirus ne puissent entrer en relations avec les cellules du corps humain.[2]

Jouer tout en contribuant à faire avancer la recherche, voilà une idée qui semble en intéresser plus d’un… Avec ses 200 000 joueurs au compteur, Foldit nous laisse  imaginer de futures collaborations fructueuses entre l’univers du jeu et celui des sciences !

 

Nicolas Mahaut

 

[1]  Foldit BETA, https://fold.it/ ( page consulté le 3 mai 2021)

[2] Jennifer Mertens, « Coronavirus : Et si la soluce provenait de « Foldit », un jeu vidéo ? », 20 minutes


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search