2021 ◊ Les sciences du recyclage

 

Poubelle sur le campus de la Faculté de Sciences à Angers.

Poubelle sur le campus de la Faculté de Sciences à Angers.

Le symbole du recyclage est présent sur de nombreux emballages, poubelles, notices ou publicités. D’où vient-il ? Que représente-t-il ? Qu’indique-t-il ? A quoi sert-il ? A quelles technologies fait-il référence ?

On le voit souvent en France comme à l’étranger, un triangle composé de trois flèches qui tournent dans le sens horaire nous fait penser au recyclage. Sur une poubelle, il nous indique qu’elle reçoit les déchets recyclables. Sur un produit, il signifie qu’il est recyclable et invite les citoyens à le déposer dans un bac de tri. L’universalité de ce symbole permet de s’y retrouver même quand on change de région ou de pays. En effet, la politique de gestion des déchets est territoriale. Les consignes varient d’un endroit à l’autre et évidemment d’un pays à l’autre.

Il rappelle le ruban de Moebius. C’est une surface qui ne possède qu’une seule face. On peut aisément en fabriquer un à partir d’une bande de papier : faisons-lui subir une torsion d’un demi-tour avant de coller les deux extrémités. Ainsi il n’y a plus ni intérieur ni extérieur. C’est une figure mathématique découverte en 1858 indépendamment par deux mathématiciens A. F. Möbius et J. B. Listing. Mais on la retrouve également dans le monde industriel du XIXème siècle quand les machines fonctionnaient à l’aide de courroies. Les courroies étaient croisées à la jonction éviter l’usure toujours du même côté.

Ce logo a été conçu par un graphiste, Gary Anderson lors d’un concours organisé par la Container Corporation of America à l’occasion du premier Jour de la Terre le 22 avril 1970. Il désigne les produits potentiellement recyclables. Complété par un numéro au centre il indique de quel matériau il s’agit. Un système de codes internationaux a été mis en place pour permettre de trier les différents matériaux. Par exemple pour le verre, on trouve différents logotypes dont les codes vont de 70 à 79. Pour les plastiques, numérotés de 01 à 07. Tous ne sont pas encore recyclables.

Quand il y a un pourcentage au centre, cela change la signification : il indique la quantité de matière recyclée que contient l’emballage.

 

C’est une représentation de l’économie circulaire : un objet est fabriqué, vendu, acheté, utilisé, jeté puis ses composants sont triés en fonction de leurs matériaux. Chaque matériau est recyclé puis sert de nouveau à fabriquer un objet qui sera vendu, acheté, utilisé, etc. Il symbolise donc l’infini de ce cycle. Le recyclage est un procédé de traitement des déchets qui permet de réintroduire des matériaux issus de déchets dans la production de nouveaux produits. Il vise à réduire le volume des déchets et à préserver les ressources naturelles. Il est l’un des trois axes de la stratégie de gestion des déchets : réduction, réutilisation et recyclage.

En France, l’Etat délègue tous les 5 ans le développement du recyclage sur le territoire à une entreprise agréée. Depuis 2017, c’est CITEO (fusion de Eco-Emballages et Ecofolio). Localement, les collectivités organisent la collecte des déchets, des entreprises et des associations trient et recyclent les déchets collectés. Quelques grosses entreprises françaises qui mettent en œuvre des technologies pour transformer les déchets en matériaux réutilisables : Guy Dauphin Environnement, Paprec, Suez, Ecosystem (dans mon département c’est Séché Environnement). La recherche dans ce domaine est désormais stratégique.

Des symboles sont mis en place dans chaque pays selon les législations en vigueur. On évolue vers des normes européennes voire internationales permettant aux usagers de les comprendre et de pouvoir trier les déchets quels que soit le pays où ils se trouvent.

Il est souvent confondu avec le point vert qui est un label marquant l’adhésion à un système de contribution au recyclage de déchets. Il est parfois accompagné du slogan « Pensez au tri ». Plusieurs associations ont dénoncé un symbole qui fait penser aux consommateurs à un produit recyclé ou recyclable alors qu’il fait que traduire une volonté de soutenir le recyclage. 

Depuis 2012, les consignes info-tri sont complémentaires, elles précisent la destination des déchets aux usagers.

 

 

A partir de 2021 il est remplacé par le logo Triman (créé en 2015) composé d’un cercle qui entoure un personnage qui tend une main vers 3 flèches. Symboliquement, la silhouette met en avant la démarche citoyenne pour trier, les trois grosses flèches incarnent le tri et la flèche circulaire le recyclage.

 

Le symbole du recyclage est présent dans notre quotidien et fait référence à un secteur économique très important. Il concerne à la fois les citoyens, les collectivités, des entreprises et des associations. Les consignes de tri évoluent au gré des avancées technologiques et modifient notre quotidien. Des pictogrammes explicites internationaux favorisent le recyclage et la préservation de l’environnement et des ressources naturelles. 

Nathalie ROTH


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search