Exposition scientifique “Océans et mers plastifiés”

Oceans_et_mers_plastifiés

 

Conçue par des spécialistes des milieux marins, “Océans et mers plastifiés” pointe l’impact de notre consommation, de nos modes de production et de notre vie quotidienne sur les fleuves, les mers et l’océan.

A travers six thèmes majeurs, le visiteur découvre l’origine de la pollution plastique des océans, sa circulation, son accumulation et sa fragmentation pour terminer en microplastiques. Les impacts, non seulement sur la vie marine mais aussi sur notre planète et ses habitants ne vous laisseront pas indifférents. Et oui ! le plastique ne disparaît jamais. Pire encore, il entre désormais dans la chaîne alimentaire. Sur une note plus positive, les actions de l’association Expédition MED sont présentées en fin de circuit, ainsi que des solutions et des alternatives au plastique.

Créée par l’association Expédition MED, cette exposition itinérante a posé ses valises au pavillon de l’eau de Paris depuis le 05 octobre 2021 et ce jusqu’à la fin de l’année 2022. Elle se veut pédagogique et scientifique, accessible quels que soient votre niveau scientifique et votre âge. Le sujet vous intéresse ? Alors foncez !



Lieu : Pavillon de l’eau, 77 avenue de Versailles, 75016 Paris – 01 42 24 54 02

Horaires : visite libre et gratuite tous les mercredis de 10h00 à 17h00 et le premier dimanche du mois de 13h30 à 18h00.



Pour en savoir plus : https://www.expedition-med.org/nos-actions/les-expositions-oceans-et-mers-plastifies/



Cette exposition est également à retrouver à travers la France :

– Montbéliard : Espace Damassine, du 1er juin au 31 août 2022

– Laval : Agglo Hôtel communautaire, du 1 octobre au 30 novembre 2022

– Métropole de Rouen Normandie de mars à novembre 2023.

Sens-Fiction, quand la fiction augure des usages.

(Par Marie Le Diraison, CNAM 2022)

Quel est le sens que prend la fiction dans nos vies ? Pour y répondre, l’exposition met au cœur de son propos deux grandes notions : la Fiction et le Design. L’un comme l’autre ont un rôle essentiel dans nos sociétés car ils façonnent nos usages et nos mœurs. Pas à pas, la visite nous fait voyager à travers l’Histoire et des œuvres de science-fiction pour mieux comprendre la manière dont l’imaginaire écrit nos futurs. Un voyage fascinant pour comprendre le cheminement de ce processus, nous posant pour dernière question : comment définir les usages de demain par la fiction d’aujourd’hui ?

 

 
Une exposition étonnante. 

Du 6 octobre au 2 janvier 2022, une exposition originale s’est installée au Lieu Unique, centre d’art atypique situé au centre-ville de Nantes. Conçue par RF Studio et son Bureau des Usages, elle nous invite à explorer le monde de la fiction à travers une scénographie atypique. Mais qu’est-ce que la fiction exactement ? Étymologiquement ce terme originaire du latin, signifie “action d’imaginer” ou “chose imaginée”. Cette notion est au cœur du propos de l’exposition, pour comprendre son influence sur nos vies. C’est aussi une étude sur le design pour écrire et imaginer nos futurs, menée par Ramy Fisher et Scott Longfellow, commissaires de cette exposition. Car, lorsque la fiction rencontre le design, le dispositif nécessaire est alors inventé pour parvenir à ce demain imaginaire. C’est ainsi que nos usages qui rythment nos vies sont façonnés. De la cuisine robotisée à la maison intelligente, ou encore du monde virtuel au transhumanisme, c’est la fiction qui, lorsqu’elle est appliquée par les designers, écrit nos usages quotidiens de demain et anticipe nos rapports à la vie. Une visite au propos intéressant, au questionnement pertinent, et riche dans sa mise en scène. Plus qu’une enquête sur l’influence qu’a la fiction sur nos vies, c’est une révélation de notre rapport au monde qui nous amène à méditer sur notre futur.

 

Hugo Gernsback et ses revues de science-fiction, photo par Anouk Desury
Photo par David Gallard
 
Une visite captivante. 

Divisée en en plusieurs parties, l’exposition nous offre un voyage dans le monde de la fiction et du design pour observer le sens de nos usages. Notre visite débute par une première section intitulée “Sapiens se la raconte”, nous interrogeant sur la place de « l’Imaginaire dans l’odyssée de nos futurs » si nous reprenons les mots de l’exposition. Elle porte un regard sur la relation entre l’homo sapiens et la fiction d’anticipation, nous montrant l’importance du récit dans la construction de nos sociétés. Nous entrons ensuite dans une deuxième section s’intéressant au merveilleux-scientifique, que nous retrouvons par exemple dans les récits de Jules Verne (1828-1905) avec ses aventures extraordinaires. Mais c’est surtout Hugo Gernsback (1884–1967) qui est ici mis en avant, considéré comme père de la science-fiction en tant que genre littéraire. La section suivante, divisée en deux parties, nous invite à explorer la relation entre les deux grandes notions de l’exposition. Dans la première, « Fiction for Design », alors que nous sommes installés confortablement dans nos transats devant de grandes structures télévisuelles, nous voyageons dans le temps, du début des années 1900 à aujourd’hui. Nous observons à travers l’Histoire comment le design, en interaction avec la fiction, a dessiné notre monde d’aujourd’hui. Ensuite, “Design in Fiction” nous montre à travers des œuvres de science-fiction la représentation de nos usages quotidiens et l’influence qu’ils ont sur nos vies. De Black Mirror à Terminator, ou encore Retour vers le Futur et Blade Runner, ces œuvres nous permettent une anticipation de nos vies et de nos problématiques futures. Enfin, nous terminons notre visite par le laboratoire de « Sens-fiction », une réflexion sur nos futurs désirables. Un espace pour donner un sens à la fiction et à nos imaginaires dans la création des usages de notre avenir.

 

Une scénographie originale. 

Une visite captivante, en raison de son contenu, mais aussi par son dispositif de médiation fort original. Un espace où design et fiction se rencontrent, dans le propos autant que dans la scénographie. Du visuel à l’ouïe, nos sens sont sollicités par un agencement de grands écrans, de lumière et de micros, une immersion totale dans un design futuriste. La mise en scène de l’exposition témoigne de ce postulat de l’interaction entre la fiction et le design, et l’influence qu’elle a sur nos usages quotidiens. Une habile mise en abîme qui nous permet d’être spectateurs de cette interaction et de vivre une expérience unique. Cette présentation ingénieuse rend explicite le propos de l’exposition, et nous amène à mieux comprendre la manière dont ont été pensé nos futurs usages, mœurs et habitudes par le design et la fiction.

 

Une interaction qui dessine nos futurs. 

Comment bien comprendre cette interaction entre design et fiction ? La fiction, au sens étymologique du terme, l’imaginaire et le récit ont été, depuis la nuit des temps, le moteur de la création d’un nouveau demain. Notre voyage dans le temps affirme cela et dévoile la manière dont cette interaction a façonné nos vies d’aujourd’hui. A travers les images et les œuvres de fiction du passé, du cinéma à la littérature, en passant par la publicité et l’architecture, nous observons comment les designers ont dessiné nos usages présents par la force de l’imaginaire. Un autre regard sur cette interaction nous révèle à travers des œuvres de science-fiction à quel point celles-ci ont influencé notre monde actuel. Ces œuvres permettent une anticipation de notre avenir et de nos futurs usages. On imaginait autrefois des maisons intelligentes, des technologies au cœur de nos vies quotidiennes et de notre travail, des réseaux nous reliant tous les uns aux autres dans le monde entier, ou encore le virtuel remplaçant notre réalité. Tout cela fait aujourd’hui partie de nos vies. Nous comprenons alors la portée de cette relation réciproque entre fiction et design dans la création de nos sociétés de demain, et le sens que prend la fiction dans nos vies. A nous donc, par la force de nos imaginaires, de définir nos usages futurs et d’écrire notre avenir.

 

« J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à visiter cette exposition qui nous fait vivre un étonnant voyage dans le temps, un peu comme un “retour dans le futur”. En effet, elle nous plonge dans un futur qui est déjà notre présent, voire notre passé. Le parti pris de l’exposition de nous montrer comment l’art, plus particulièrement l’imagination artistique a été précurseur de bien de modes de vie actuels et a suscité les recherches et inventions scientifiques, est très intéressant car assez rare. Il donne même une grande bouffée d’espoir dans un avenir qui nous semble pourtant assez noir. Enfin, la scénographie sert très bien le propos de l’exposition par sa sobriété et les multi-écrans où défilent images et écrits. » – Bénédicte, agent culturel

« J’ai trouvé que c’était une belle exposition rétrospective, parce qu’elle a regroupé plusieurs œuvres de science-fiction de manière très esthétique. Avec Sens-fiction, qui utilise l’espace pour faire défiler le temps, on voyage à travers les décennies pour comprendre ce qui pousse l’Homme à faire de la science-fiction à chaque époque. On suit les courants de la S-F pour prendre du recul sur la société actuelle. Plusieurs supports sont illustrés et nous stimulent en tant que spectateurs.rices, auditeurs.rices. En sortant, on se demande quel futur on imaginera plus tard dans la science-fiction, comme lorsqu’on voulait anticiper autrefois. On ressort d’autant plus curieux.se. » – Enora, étudiante

IA l’esprit informatique

 

200m², 10 ilots, une quarantaine d’expériences interactives, c’est ce que propose le centre
science, à travers son exposition « IA l’esprit informatique ».


Cette exposition interactive a pour but de mettre en relation le public et les domaines de l’innovation informatique, du numérique et de l’intelligence artificielle. Dès le plus jeune âge,
tous pourront évoluer selon trois axes tournés autour de l’intelligence artificielle. Tous d’abord, des expériences et manipulations dites « débranchées », c’est-à-dire non connectées, feront découvrir les bases du codage, des algorithmes et de la programmation.


Même les plus jeunes seront ravis de pouvoir explorer cette partie du monde de
l’informatique. Puis, la suite de l’exposition portera sur les évolutions récentes en
informatique et les avancées de l’intelligence artificielle grâce à des robots et différents
dispositifs numériques. L’accent est mis sur les relations homme-machine et la place du Big
Data dans notre monde. Puis le troisième axe donnera la parole à des scientifiques qui
partageront leurs questionnements au sujet de l’impact de l’IA sur les grands enjeux de notre
quotidien, comme le transport, la sécurité, l’environnement ou encore la santé.


Petits et grands pourront, à travers une quarantaine d’éléments interactifs, se poser des
questions sur des thèmes comme : Tout est code / Algorithmes au quotidien / Vitesse de
calcul / Triez et Empilez / Est-ce bien logique ? / La nature programmée / Robots et automates
/ Calculs et stratégies / Informations et stockage / Un monde numérique ou hyper connecté ? /
Perspectives de l’IA.

MD

 

 

Source : https://www.centre-sciences.org/ressources/ia-lesprit-informatique

« PLASTIK PANIC DANS L’OCÉAN »

Billes plastiques que l’on retrouve dans le sable. Photo tirée du site Océanopolis, de Erwan Amice /CNRS

            En me promenant sur Brest, je suis tombé sur l’exposition photos « Plastik Panic dans l’océan » pilotée par Océanopolis. Sur le long d’une voie piétonne, 8 panneaux recto/verso montrent de manière artistique et scientifique l’impact de la pollution plastique dans l’océan. Les photos de Erwan Amice (CNRS) ou de Sébastien Hervé (UBO) nous montrent comment les scientifiques travaillent sur cette problématique ainsi que sur le devenir du plastique dans l’océan. Certaines sont percutantes comme les billes de plastique qui se confondent avec les grains de sables d’autres nous font rêver comme la photo prise sur le bateau avec comme fond la rade de Brest.

 

           

            Ne donnant que peu d’informations sur le sujet (seulement des légendes sur les photos) je suis allé sur le site d’Océanopolis afin de mieux comprendre l’objectif de cette exposition. Les scientifiques que nous y voyons sont ceux du laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin (LEMAR) de Plouzané (CNRS, Ifremer, UBO) qui étudient la pollution marine par les microplastiques. Ils nous apprennent que plus de 90 % des déchets plastiques ont une taille inférieure à 5 mm. C’est plutôt déroutant lorsqu’on s’étonne déjà de la quantité de macrodéchets sur nos plages. D’ailleurs, il semblerait que les brestois soient bien loti puisque la rade de Brest serait 1 000 fois moins contaminée en plastique que la mer Méditerranée.

 

            Pour plus d’informations, je vous invite donc à faire un tour le temps d’une balade à la promenade du Moulin Blanc, à l’extérieur d’Océanopolis pour y découvrir les effets de la pollution plastique sur l’océan. Ou bien vous pouvez vous renseigner sur leur site internet où vous aurez accès à un large panel d’informations.

 

Exposition-évènement Pierres Précieuses.

Depuis le 16 septembre 2020, l’exposition pierres précieuses s’est installée dans la grande galerie de l’évolution à Paris. Dans celle-ci, en collaboration avec Van Cleef & Arpels, la minéralogie, la gemmologie et la joaillerie sont rassemblées pour créer un univers à l’intersection de l’art et de la science.

Continuer la lecture de « Exposition-évènement Pierres Précieuses. »

2019 ◊ Nos mobilités exposées aux Archives nationales : faites un détour !

Du 16/01/2019 au 29/04/2019

Affiche de l’exposition Mobile Immobile 2019. Source : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/mobile-immobile

L’exposition Mobile/Immobile. Artistes et chercheurs explorent nos modes de vie, présentée par le Forum Vies mobiles, a ouvert ses portes aux visiteurs le 16 janvier dernier aux Archives nationales. Œuvres d’art contemporain, documents d’archives et captations vidéos de chercheurs en sciences sociales ont investi les sites de l’Hôtel de Soubise et de Pierrefitte-sur-Seine. Le but du projet : envisager l’impact de la mobilité sur nos modes de vie, interroger son futur.

Continuer la lecture de « 2019 ◊ Nos mobilités exposées aux Archives nationales : faites un détour ! »

2018 ◊ Sous Influences, la Science du Choix

Exposition : Mars 2018 -Juin 2019

Qu’ils soient conscients ou inconscients, humains ou artificiels, nos choix nous apprennent beaucoup sur notre société et sur nous-même. L’ESPGG vous propose d’explorer toutes les influences qui les précèdent.

Comment la science décrit nos prises de décision d’un point de vue biologique, sociologique ou encore informatique ? Quels sont les choix faits par des machines et quelle est leur influence sur mes propres choix au quotidien et pour demain ?
Comment évolue la notion de choix et comment la science nous accompagne dans ce changement ?

Continuer la lecture de « 2018 ◊ Sous Influences, la Science du Choix »

2018 ◊ Trous Noirs à l’affiche du planétarium de la Cité des Sciences et de l’Industrie !

Tous les jours du mardi au dimanche à 14:00

Les “Trous noirs, une étrangeté cosmique” comme on peut le lire sur la page attribuée à ces objets massifs peuplant l’Univers !
La Cité des sciences et de l’Industrie propose depuis le 1er novembre une nouvelle projection à propos des trous noirs.
Au planétarium, tous les jours, du mardi au dimanche, à 14:00 vous pourrez (re)découvrir ces fascinant objets célestes. La séance dure 40 minutes et est accessible pour tous les publics, des plus jeunes aux moins jeunes !

Continuer la lecture de « 2018 ◊ Trous Noirs à l’affiche du planétarium de la Cité des Sciences et de l’Industrie ! »

2018 ◊ Exposition du 9e Prix Carmignac “Arctique : Nouvelle frontière”

Ouverture de l’exposition le mercredi 7 novembre de 10:00 à 18:00

Chaque année depuis 2009, les photojournalistes ont leur prix : le Prix Carmignac. Cet “award” a pour vocation de “soutenir chaque année la production d’un reportage photographique et journalistique d’investigation sur les violations des droits humains dans le monde”. Ce concours s’adresse aux photographes professionnels. Cette année, le thème est :  “l’Arctique : Nouvelle frontière” et y est traité notamment les enjeux liés aux “conséquences de la fonte de la banquise — et sa disparition totale à moyen terme — pour la planète”.

Continuer la lecture de « 2018 ◊ Exposition du 9e Prix Carmignac “Arctique : Nouvelle frontière” »

2018 ◊ Il était une fois la science dans les contes

Jusqu’au 4 novembre 2018

Affiche de l’exposition

Il était une fois la science dans les contes” est une exposition proposée par la Cité des Sciences et de l’Industrie. Jusqu’au 4 novembre 2018 plongez dans l’univers fantastique des contes, pour (re)découvrir la science à travers vos yeux d’enfant. L’exposition s’appuie sur 10 contes et 10 fables et s’adresse aux enfants de 7 à 11 ans, mais elle touchera également le cœur de leurs accompagnant.e.s !
Tout au long de la visite, profitez d’expériences ludiques autour de la physique, la chimie, des mathématiques, de la géologie, de la biologie et des sciences sociales.
L’exposition est accessible du mardi au samedi de 10:00 à 18:00 et le dimanche de 10:00 à 19:00.

Continuer la lecture de « 2018 ◊ Il était une fois la science dans les contes »

2018 ◊ la Science taille XX ELLES (manifestation)

Dans le cadre du festival Science in The City, retrouvez cette exposition à Toulouse du 6 au 15 juillet

Proposée par l’association Femmes & Science et le CNRS, cette manifestation propose de mettre en lumière des femmes scientifiques contemporaines et historiques. Elle se décomposera en trois parties :

  • une exposition artistique de 12 portraits de femmes scientifiques qui travaillent dans divers domaines des sciences (biologie, mathématiques, droit…). Les photos serviront à interpeller afin de rompre avec l’image stéréotypée du scientifique : un homme de 40 ans en blouse blanche. Elles seront visibles du 6 au 15 juillet aux Galeries Lafayette, puis tout le reste de l’été à l’Aéroscopia.
  • des rencontres à l’Espace des diversités et de la laïcité du 7 au 9 juillet avec de nombreuses scientifiques qui présenteront des ateliers et des tables rondes, afin de montrer la diversité des métiers scientifiques, de présenter leurs travaux et de débattre sur les sciences et l’égalité professionnelle.
  • un parcours avec l’Office du Tourisme de Toulouse : 6 étapes dans Toulouse pour découvrir l’histoire de certaines femmes scientifiques, encore trop souvent méconnues.

Pour participer et suivre ces différents événements, suivez ce lien !

2018 ◊ Un T. rex à Paris (exposition)

Du 6 juin au 2 septembre, ne ratez pas l’occasion d’une plongée au Crétacé au Muséum National d’Histoire Naturelle

Le muséum de Paris vous propose de découvrir tout au long de cet été les conditions de vie dans lesquelles vivait le Tyrannosaurus Rex : saviez-vous, par exemple, que le territoire de ce dinosaure correspondait majoritairement à ce qui est aujourd’hui l’Amérique du Nord ?

Vous aurez également droit à un face à face impressionnant avec la proie favorite du T. rex : l’hadrosaure Edmontosaurus annectens, un dinosaure herbivore à bec de canard. Pour la première fois depuis 1910, vous serez nez à nez avec une reconstitution de ce mastodonte et vous pourrez même toucher un moulage de la peau momifiée et vous rendre compte que cela se rapproche d’une peau écailleuse…

Et bien sûr, vous vivrez une très belle rencontre : celle de Trix, une femmelle T. rex de 67 millions d’années et présentée pour la première fois en France !

De nombreux ateliers permettront aux jeunes publics de découvrir des rudiments de paléobiologie : comment dater l’âge du T. rex ? Comment était son cerveau ? Ses œufs ? Il sera également possible de faire une recherche de fossiles et d’accéder à un chantier de fouilles, mais également de faire une course à vélo pour savoir si vous seriez capables de distancer les dinosaures.

De plus, de nombreuses autres activités sont proposées en lien avec cette exposition : les rediffusions du fameux film Jurassic Park ou du dessin animé Petit Pied, ou encore diverses conférences sur des thèmes aussi variés que les mythes et légendes de la paléontologie ou la biodiversité au cours des temps géologiques.

Pour en savoir plus, retrouvez le site officiel : ici !

2018 ◊ Exposition Biodivercitez (exposition)

Du 14 avril au 4 mai venez découvrir l’exposition Biodivercitez à Beauvais

Est-ce que vous avez une idée de toute la biodiversité qui peut se cacher dans nos villes ? Non ? Alors il est temps que vous partiez à sa découverte ! Vous allez pouvoir découvrir les petites (ou grosses) bêtes et les plantes qui s’y cachent et tous les services qu’ils peuvent nous rendre ! Par exemple, connaissez-vous les “oursons d’eau” qui vivent entre les interstices des pavés ? Ou encore les crustacés qui peuplent nos jardins ?

Cette exposition, produite par l’Exploradôme, propose une approche ludique et interactive qui invite à changer de regard sur le vivant en ville et à appréhender les enjeux majeurs de la biodiversité. Vous pourrez retrouver notamment 8 modules thématiques proposant chacun des activités et des manipulations : Continuer la lecture de « 2018 ◊ Exposition Biodivercitez (exposition) »

2018 ◊ Attention intelligences ! (expo)

Attention Intelligences !

Exposition

au MAIF SOCIAL CLUB Paris, un espace de culture et d’expérimentations

Pour découvrir l’exposition en avant-première, rendez-vous le samedi 19 mai de 14h à 19h pour le vernissage (en libre accès) ! Au programme : visites commentées par les commissaires, rencontres avec les artistes et entresorts pour mesurer vos capacités d’attention.

A travers l’expérimentation de 8 œuvres, nous vous invitons, à l’heure de l’intelligence artificielle, à explorer la manière dont nos attentions participent à construire nos intelligences et à discuter cette construction.

Tous les détails ici

Continuer la lecture de « 2018 ◊ Attention intelligences ! (expo) »

2018 ◊ L’Île de Pâques dans trois musées (exposition)

Le 30 Juin prochain une exposition sur l’Île de Pâques va s’ouvrir dans 3 musées en Occitanie

L’Île de Pâques, cette île pleine de mystères, perdue dans l’immensité du Pacifique, sera mise à l’honneur en Occitanie cet été ! En effet, le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse, le musée Fenaille de Rodez et le musée Champollion de Figeac vous proposent de mieux découvrir ce morceau de terre de 165 km2, l’une des dernières terres colonisées par les humains.

L’île fascine… notamment par sa situation géographique, mais aussi par ces étranges et majestueuses statues qui ne cessent pas de susciter des fantasmes et des mythes… De plus, l’Île de Pâques est aussi un territoire vivant avec une faune et une flore particulières qui commencent à livrer quelques uns de leurs secrets grâce aux avancées de la science.

L’originalité de cette exposition n’est pas seulement le sujet, l’Île de Pâques, mais aussi la complémentarité offerte par les 3 musées. En effet, l’association de ces trois institutions vous permettra de découvrir un ensemble rare et unique d’objets qui vous dévoileront les multiples facettes de cette île. Différents thèmes vous seront ainsi proposés :

  • l’univers fascinant des représentations sculptées à Rodez ;
  • l’écriture énigmatique Rongorongo et des récits d’explorateurs à Figeac ;
  • l’histoire ancienne et contemporaine de l’île à Toulouse.

Tout un programme qui promet des découvertes enrichissantes et passionnantes…

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver le programme officiel ici !

2018 ◊ Madame je peux vous appeler Monsieur ? (exposition)

Vernissage vendredi 23.02 à partir de 19h
Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, la relation entre les deux sexes est décrite comme complémentaire, tant dans  « l’ordre naturel » que dans les rôles qu’ils se sont attribués au fil du temps, et pensée comme deux forces dissemblables et contradictoires, à la fois.
Les différentes Pensées relatives aux différences physiques, sociales et culturelles entre les sexes, ont façonné les modèles sociaux, politiques et philosophiques à travers le monde. Ces modèles, qui nous paraissent dépassés aujourd’hui, ont également contribué à la ségrégation entre les sexes, et à permettre aux hommes à prendre le pouvoir sur la plupart des aspects de la vie et des rôles des femmes. En France songeons qu’il y a à peine 60 ans de ça les femmes, sous le joug de la pensée patriarcale,  ne pouvaient ni travailler sans l’autorisation de leur mari, ni avoir un chéquier, ni voter… (comme le rappelle l’œuvre de Sylvie Gravagna  de la compagnie Un pas de côté dans l’exposition)

Continuer la lecture de « 2018 ◊ Madame je peux vous appeler Monsieur ? (exposition) »

2018 ◊ Visite insolite au Musée Saint-Raymond (exposition)

Une visite inédite pour se réapproprier le Musée Saint-Raymond de Toulouse le 25 mars 2018
Pour certains adultes, les musées peuvent apparaître comme des lieux austères, poussiéreux et ennuyeux, où il n’est pas possible de s’exprimer ou de toucher quoi que ce soit. Parfois, les visiteurs ont l’impression que les contenus présentés ne leur sont pas adressés ou qu’ils vont être traités comme des élèves sur les bancs de l’école.
Après avoir recueillis ces a priori et avis des publics potentiels, le Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, a décidé de mettre en place un nouveau dispositif de médiation, une nouvelle visite, destiné à divertir et intéresser les publics adultes, même les plus récalcitrants.
Pour cela, un médiateur va guider les visiteurs dans un parcours assez original où il sera possible de toucher et d’observer en détails des œuvres, ainsi que de défier les autres participants et de poser des questions. Il y aura notamment un dispositif de réalité augmentée qui permettra à l’utilisateur de reconstituer ou de sculpter le Discobole.
Cette visite insolite aura donc lieu le Dimanche 25 mars entre 14h30 et 16h00. Pour connaître les tarifs et  les détails de la réservation, cliquez !

2018 ◊ Trajectoires (exposition)

« Trajectoires, l’expo qui interroge nos mobilités »

du 9 janvier au 10 mars 2018 à l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes

Rendez-vous pour l’inauguration de l’exposition jeudi 25 janvier 2018 !

Après une première saison thématique sur le thème de l’air (2014-2017), le projet « Questions de Sciences, Enjeux Citoyens » ² (QSEC²) se poursuit sur le thème des mobilités à travers une nouvelle exposition itinérante « Trajectoires, l’expo qui interroge nos mobilités »

Continuer la lecture de « 2018 ◊ Trajectoires (exposition) »

2017 ◊ De la lumière… à l’animation (exposition)

Plongez dans l’histoire du cinéma d’imagination, du 5 au 31 décembre 2017

Vous désirez connaître l’histoire du cinéma d’animation et de sa mise en œuvre ? Alors rendez-vous au Quai des Savoirs de Toulouse ! Vous pourrez vous laisser surprendre par la magie du cinéma d’animation à travers notamment une fresque ludique et interactive.

A travers des mécanismes, des collages, des mapping vidéo… un mur vivant va prendre place et présenter les différentes techniques et procédés scientifiques qui ont été inventés au fil des siècles. En manipulant ces dispositifs, vous deviendrez acteur de cette fresque animée !

De plus, entre le 23 décembre et le 7 Janvier 2018, vous pourrez participer à une œuvre collective et participative en animant des décors et des personnages disproportionnés sortis tout droit de votre imagination !

L’entrée est libre et gratuite et tous les détails sont à retrouver !

2017 ◊ Pasteur l’Expérimentateur (Exposition)

Venez (re)découvrir Louis Pasteur à travers une exposition du 14 décembre 2017 au 19 août 2018 au Palais de la Découverte

Vous connaissez cet éminent scientifique du XIXè siècle ? Entré dans la légende car il a découvert comment vaincre la rage, entre autres… en effet il a participé à bien d’autres découvertes majeures en biologie et dans le secteur de la santé, notamment le concept de la pasteurisation !

Le Palais de la Découverte vous propose donc à travers une exposition accessible dès 9 ans de (re)découvrir l’homme, le scientifique, ses recherches et ses découvertes sous un jour nouveau ! Connaissiez-vous la communauté scientifique que Pasteur a su fédérer ? Saviez-vous qu’il était aussi entrepreneur au service de l’industrie ?

A travers des films, des jeux, des maquettes, des automates ou encore des théâtres optiques, vous pourrez vous rendre compte du génie expérimental de Louis Pasteur !

Pour plus de détails, vous pouvez retrouver le site officiel de l’exposition ici.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search