Archives du mot-clé film

[Dispositif #27] Ex machina, film d’Alex Garland

Le dernier dispositif sélectionné pour l’année 2016, proposé par Mélodie, est le film Ex Machina, fable d’anticipation philosophique sur l’I.A, captivant  le spectateur et le poussant jusqu’à un degré de réflexion satisfaisant.

OMSTS_2016_Melodie_Ex_machina

Le film tourne autour de Caleb, 24 ans, un programmateur d’une des plus importantes entreprises d’informatique au monde. Il se retrouve gagnant d’un concours pour passer une semaine dans un lieu isolé en montagne.

Dans ce lieu vit Nathan, le PDG solitaire, il découvre qu’il va en fait devoir participer à une expérience qui va le fasciner. Il devra interagir avec la première intelligence artificielle au monde, AVA, elle est dotée d’une apparence quasi humaine.

Sans afficher aucune intention de bouleverser ce thème, le souhait du cinéaste serait plutôt de le faire glisser dans l’air du temps, de façon à le rendre tout simplement en phase avec notre contexte technologique actuel.

Ce qu’en pense Mélodie : Continuer la lecture de [Dispositif #27] Ex machina, film d’Alex Garland 

[Dispositif #24] The big short, la didactique de l’économie

Léo à choisi pour la sélection 2016, The big short, film d’ Adam McKay évoquant le tremblement de terre du marché immobilier, qui s’écroule dans le monde entier en 2008. OMSTS_2016_Leo

Avec comme épicentre, les États-Unis, ce long-métrage permet une approche ludique d’une période très importante de l’histoire  des sciences économiques.

Ce qu’en pense Léo :

Tourné sur fond de drame financier, The big short prend aussi la forme d’une comédie. Un aspect qui va reposer essentiellement sur les différents profils plutôt exubérants des personnages de la finance.

Ainsi, on peut retrouver l’actrice Margot Robbie dans un bain moussant, coupe de champagne à la main nous expliquant (face caméra) le système d’obligation crée par Lewis Ranieri dans les années 80, soit le début du prêt subprime.

Ou encore, une mise en scène avec comme support des bâtons Kappla qui permettront l’explication de la mécanique perverse des subprimes via les notations d’agences sur des produits financiers complètement erronée.

On retrouve plus tard, un chef de cuisine très connu, une pop star et un théoricien de la finance comportementale.

Le plus important est la volonté didactique du réalisateur afin de vulgariser une thématique qui tend toujours, assez facilement, à se complexifier (volontairement ?) quand elle est abordée par des spécialistes.

Ce mélange des genres (humour/finance) va nous permettre de comprendre comment, dans un contexte pourtant très favorable au marché immobilier, certaines personnes ont réussis à anticiper son futur effondrement malgré l’optimisme affiché mais complètement aveugle des différentes institutions financières privées.

[Dispositif #21] Chappie, film de Neill Blomkamp

Adrien propose pour la sélection 2016 de se pencher sur le film de Neill Blomkamp, Chappie, relatant les aventures d’un robot doté d’une intelligence artificielle lui accordant la capacité d’apprentissage.

OMSTS_2016_Adrien

Depuis près de 70 ans, les robots et l’intelligence artificielle sont une source de fascination pour certains chercheurs. Et une source d’inspiration pour les auteurs de science-fiction, ce genre littéraire et cinématographique décrivant des situations et des événements appartenant à un avenir hypothétique. Un univers imaginé mais néanmoins construit sur une extrapolation des connaissances contemporaines et des développements envisageables des sciences et techniques.

Ce qu’en pense Adrien : Continuer la lecture de [Dispositif #21] Chappie, film de Neill Blomkamp